A tous les homophobes citant la bible …

7 Août

Lors d’une de ses émissions, une célèbre animatrice radio états-unienne fit remarquer que l’homosexualité est une perversion. « C’est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination ». La Bible le dit. Un point c’est tout », affirma-t-elle.

Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre ouverte qui disait :

« Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la Loi de Dieu. J’apprends beaucoup à l’écoute de votre programme et j’essaie d’en faire profiter tout le monde. Mais j’aurais besoin de conseils quant à d’autres lois bibliques.

Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur prix ?

Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux mexicains, mais pas aux canadiens. Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ? Pourquoi est-ce que je ne peux pas posséder des esclaves canadiens ?

J’ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L’Exode, chapitre 35, verset 2, dit clairement qu’il doit être condamné à mort. Je suis obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d’une quelconque manière ?

Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J’ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

Un de mes amis pense que même si c’est abominable de manger des fruits de mer (Lévitique 11:10), l’homosexualité est encore plus abominable. Je ne suis pas d’accord. Pouvez-vous régler notre différend ?

La plupart de mes amis de sexe masculin se font couper les cheveux, y compris autour des tempes, alors que c’est expressément interdit par Le Lévitique (19:27). Comment doivent-ils mourir ?

Je sais que l’on ne me permet aucun contact avec une femme tant qu’elle est dans sa période de règles (Levitique. 15:19-24). Le problème est : comment le dire ? J’ai essayé de demander, mais la plupart des femmes s’en offusquent…

Quand je brûle un taureau sur l’autel du sacrifice, je sais que l’odeur qui se dégage est apaisante pour le Seigneur (Levitique. 1:9). Le problème, c’est mes voisins : ils trouvent que cette odeur n’est pas apaisante pour eux. Dois-je les châtier en les frappant ?

Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture différents dans le même champ, de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, il passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d’aller jusqu’au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, versets 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d’une simple réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des parents proches, tel qu’il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14 ?

Je sais que vous avez étudié à fond tous ces cas, aussi ai-je confiance en votre aide.

Merci encore de nous rappeler que la loi de Dieu est éternelle et inaltérable.

Votre disciple dévoué et fan admiratif. »

Photo :  » Pierre et Gilles  » by Gérard RANCINAN

source : http://www.comlive.net

Tiré de The West Wing, vidéo donnée par Jim depuis le 8 août 2011 pas Jim dans les commentaires.

Advertisements

208 Réponses to “A tous les homophobes citant la bible …”

  1. Greg G. (@TheFish40) août 7, 2011 à 15:39 #

    « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination ». Et le contraire ? Elle doit trouver ça aussi abominable…

    • ladycharly août 7, 2011 à 15:54 #

      J’imagine que oui…

    • scotty décembre 27, 2011 à 11:46 #

      Peut on coucher avec un homme comme on couche avec une femme ? ^^
      J’en doute …

  2. Simon (@xYohmx) août 8, 2011 à 08:49 #

    Merci Ladycharly de m’avoir donné un texte aussi brillant et que je vais envoyer à certaines de mes connaissances un peu trop sûr d’être bien insérées dans les voies impénétrables du Saigneur. Loué soit le Poulet Fermier.

    (Second degré off, texte magnifique, réponse magnifique à une foi tellement lumineuse pour son hôte qu’elle l’a aveuglé. Quand le simulacre se substitut à l’original…)

    • Pierre Poirier décembre 1, 2011 à 17:34 #

      Salut Simon, premièrement on écrit Seigneur et non saigneur; qui vient du mots saigner comme du sang qui coule dans tes veines….

      2e-, avant de qualifier l’oeuvre de Jésus comme étant mauvaise il faut que tu sache que le livre du Lévitique fais parti de l’ancien Testament, ce que Jésus lui-même a bani, c’est avec son avènement et avec ses appotre qu’il a fait écrire le nouveau testament, dans lequel tu ne retrouvera aucune demande de sacrifice sanglant, tout ce dont Jésus a demandé c’est: AIMER ET PARDONNER, AIMEZ-VOUS LES UNS ET LES AUTRES! C’est tout ce qu’il y à savoir!

      3e- À voir comment les gens agisse aujourd’hui: L’Individulisme menant à bien des gestes violent et sans moral nous montre bien à quel point ne pas connaître Dieu, a crée, pour les nouvelles génération, un cancer social qui mène les gens vers des suicide ou à tout le moins de grande détresse!

      4e- Je ne dis pas que la religion est bonne, La religion c’est comme la politique. Ceux qui la dirige sont en quête de pouvoir absolu et veulent contôler le monde.

      Mais Dieu n,est pas une religion ou une croyance, je dis que de connaître Dieu… permet de faire la différence entre le bien et le mal. De cette façon on peut arrivée à mieux se contrôler dans nos états d’âme. Car il est tout à fais humain d’avoir des états d’âme, des colère et des frustrations. Mais que fais t-on lorsque nos frustrations deviennent un trop plein?…on veut que ça sorte!! Alors si je n’ai pas Dieu pour me rappeler qu’au delà de ma vie il y a mieux, (***en sachant appliquer certaine règle bien sûr. ) Qu’est-ce qui va m’empêcher de commetre l’irréparable et même de m’en contre foutre?

      Les Règles!!
      C’est simple…part du principes que dans la vie il y a des jour de pluie et d’a’utre remplis de soleil… Quand-il pleut tu n’en doute pas que c’est passager? que tôt ou tard il fera beau?

      Eh bien dans la vie c’est pareil! garde confiance en Dieu comme tu as confiance que le jour ce lève à chaque matin… et quand ça va mal et même très mal sache que Dieu t’aime… et qu’il croit en toi, car il mettra sur ta route seulement les obstacles que tu est capable de franchir alors tu les franchira et tu deviendra meilleur et plus fort. À chaque étape que tu franchira tu te rapprochera un peu plus de lui jusqu’au jour ou il te rappelera!

      En gros la vie est un jeu Vidéo dans lequel tu n’as qu’un seul bonhomme.

      Si tu veux connaître Dieu ne cherche pas dans les livres ou dans les religion, cherche-le dans ton coeur et soi-toi même avec lui, tu découvrira que tu n’est pas seul et même que tu fais partis de Dieu!!!

      Salut mec et bonne chance dans ta vie!!

      • Sacha décembre 2, 2011 à 03:02 #

        Apôtre et non appotre. Ma seule rectification.

      • Benoit Rousseau décembre 2, 2011 à 03:24 #

        ‘M. Poirier, à la quantité de fautes qu’il y a dans votre réponse, j’aurais laissé tomber le point #1 à votre place 😉 … Entre autres, on n’écrit peut-être pas « saigneur », mais on n’écrit pas « appotre » non plus !

      • Francois86 décembre 2, 2011 à 11:37 #

        Alors déjà on dit « Apôtres » et pas « appotre ». Du coup j’ai arrêté de lire c’était déjà chiant. Jésus a banni l’ancien testament blablabla… La seule preuve que tu apportes c’est que la bible se contredit elle-même, et qu’on peut avoir deux interprétations différentes de la même phrase. En gros faites ce que vous voulez de votre vie, de toute façon y’a bien un passage de la bible qui vous y autorise. Et si vous voulez embêter votre voisin, y’a bien un passage de la bible qui le permet. Si les deux sont aussi intelligents (ou aussi bête), chacun se défendra comme il le peut en citant des passages du livre divin, et quand les mots n’y suffiront plus, ça sera la guerre. Jamais un bouquin n’aura causé autant de morts. C’est débile. Pour moi la bible n’est rien d’autre qu’un roman pour endormir les enfants le soir qui s’est transmis de génération en génération, et quand on voit déjà l’effet du téléphone arabe en 5minutes, imaginez en 2000 ans…. c’est devenu grotesque de fonder des idéaux sur une fable pareille. Les fables de la fontaines sont bien plus instructives.
        Bien entendu ce n’est que mon avis d’athée, je respecte les croyances de chacun tant qu’il n’essaye pas de convaincre les autres.

      • sourzac décembre 2, 2011 à 13:02 #

        Salut Pierre,

        Tu as dû vraiment aimer « Jade et les sacrés mystères de la vie », c’est presque du plagiat. Cela dit rassure toi j’aime beaucoup ce livre également, ça c’était mon premier point.

        Mon 2° point étant le suivant : comment peux-tu te permettre de critiquer la faute d’ortographe qu’a faite Simon alors que ton propre texte est bourré de fautes ? Ton Dieu n’es-il pas Amour ? crois-tu qu’il apprécierait ta démarche ?

        Enfin 3° point : oui Dieu est Amour ! il ne juge pas ! il n’ironise pas ! il aime simplement. Mais la différence entre ton Dieu et le mien, c’est qu’il n’existe pas autrement qu’en chacun de nous, c’est à dire en la capacité à penser que nous sommes des gens biens. En notre capacité à NOUS respecter. En notre capacité à NOUS estimer suffisamment pour comprendre que NOUS sommes TOUS Dieu.

        Ben oui c’est très compliqué puisque tous les soit-disant Dieux de tous les temps ont été crés pour nous infirmer et garder le pouvoir sur le peuple.

        Que ton Dieu te garde Pierre.

        Dominique

      • Charles M décembre 2, 2011 à 16:08 #

        Jésus a banni l’Ancien Testament??? Il a fait écrire le nouveau Testament?

        M. Poirier, SVP, avant de dire que des personnes ne connaissent rien, renseignez-vous. Ce que vous dites est faux!

        … vous faites vraiment trop trop de fÔtes pour oser critiquer les autres là dessus!!

      • Mathy décembre 2, 2011 à 18:20 #

        Merci, très bonne réponse ! 🙂

      • Marie décembre 2, 2011 à 18:29 #

        Avant de corriger les autres pour l’orthographe, j’ai comme l’impression que tu devrais prendre quelques cours du soir, ton texte est bourré de fautes, alors je t’en prie, ne reprend personne à propos de l’orthographe ou de la grammaire (Simon)
        Marie Louise

      • Alexis décembre 2, 2011 à 18:37 #

        Bonjour, premièrement on écrit «individualisme», de ce principe honni qui consiste à être indivisible et dual, être complexe appelé à réfléchir par lui-même. Ce qui peut lui permettre de savoir comment agir.

        Évidemment, si on se méfie de l’individu et qu’on préfère retourner dans le sein rassurant de la masse, alors vite il nous faut des Règles! Comme vous dites, sans ces Règles, ceux qui ne savent réfléchir commettent l’irréparable. Mais on oublie trop souvent que les Croisés citaient Dieu abondamment.

        Enfin, la métaphore du jeu vidéo est vraiment la chose la plus absurde que j’ai lue dans la semaine.

      • Justine décembre 2, 2011 à 18:54 #

        Oui, M. Poirier! Vous avez tout compris puisque vous faites partie de la race humaine supérieure qui connaît Dieu! Dites-y bonjour de ma part, d’ailleurs. […] Aimons-nous tous. Oui. Je le fais, et j’en suis fière! J’aime ma copine chaque jours de plus en plus profondément depuis que je la connais. Et elle m’aime en retour. Et on se mariera. Et on croit à quelque chose de plus grand. Et on est gais. La bible est un long poème et non pas une oeuvre de vérité. Aimons-nous est la seule vérité. J’abonde dans votre sens, et j’espère que vous abondez dans le mien!

      • Gregosss décembre 2, 2011 à 18:57 #

        surtout que « saigneur » était peut-être tout simplement un jeu de mot d’athée 😉

      • gabriel gh (@gasbp) décembre 2, 2011 à 19:46 #

        C’est quoi ce délire ?

        Je suis bien étonné de lire quelqu’un qui prétend connaître les limites du bien et du mal : vous puisez cette définition ô combien vieillotte du christianisme dans son Tome 1 des règles de société : L’ancien Testament. Aussi a-t-on dû remastériser ces dernières définitions du bien et du mal, toujours, en racontant la vie de Jésus dans le Tome 2 : Le Nouveau Testament. Quel titre racoleur ! Enfin, on a trouvé le bouquin qui deviendra l’Officiel aux yeux de l’Eglise (l’autre étant devenu ridicule par ses aberrations qu’il contient : c’est ce dont cette lettre nous informe, au cas où…), et dont vous prônez sans aucune réflexion les définitions du bien, ainsi que du mal.
        Vous qui avez besoin d’un Dieu pour limiter vos actes, permettez-moi d’être triste à votre égard. N’avez-vous nullement remarqué que le bien et le mal ne sont que des limites qui sont définies par le mode de vie de notre société ? Qui permet de satisfaire un maximum de personnes ? Le vrai mal dans tout ça, c’est de vouloir définir ces limites, parce que ça permet tout simplement de contrôler les gens. Imaginez que je sois un quelconque Jésus, et pour mon bien personnel je décrète (avec l’aide de quelques personnes influentes, comme celles apparaissant dans la télévision par exemple) : « les femmes doivent être soumises à leur concubin et respecter leurs plus profonds désirs, quels qu’ils soient ». Ah quel dommage si par crainte de pécher ou par respect de ces gens influents, les femmes et les hommes se mettaient à respecter cette loi ô combien divine.

        Dans tout ça, Dieu n’est qu’un vil prétexte qui asservit les faibles, au profit de ce qui l’ont inventé. Désolé de le dire. L’Homme n’est que poussière d’étoile capable de bonheur, profitons-en.

      • Adrien Buet décembre 2, 2011 à 20:39 #

        Pourquoi absolument vouloir faire croire que pour bien agir il faut croire en Dieu ? Cb d’atrocités ont été commises au nom de Dieu ?
        Moi je respecte et j’aide mon prochain parce que je pense que c’est la meilleure façon d’être heureux et de vivre sa vie. Toi c’est parce que tu as une carotte qui te faire croire que si t’es gentil tu auras un cadeau à la fin. Ton conseil c’est « pas grave si tu as une vie de merde, ce sera mieux après ? » Ca ressemble vachement à un discours de tyran religieux qui cherche à assouvir son peuple.
        Les bons principes ne sont pas le monopole des gens croyants tout comme l’atrocité n’est pas le monopole des athéistes.
        Si tu te sens mieux en te mettant un voile appelé Dieu devant ce qu’est ta vie, c’est bien pour toi mais si je veux être méchant je peux dire que c’est pas très différent de ceux qui cherchent le bonheur en altérant la réalité par la drogue. Rappelons tout de même que la religion et la croyance en Dieu est née de la méconnaissance de notre monde, de son fonctionnement et de nos origines. Dieu a de tout temps servi à expliquer les phénomènes qui échappaient à notre compréhension. Que maintenant on sache comment marche la foudre mais pas d’où vient notre pensée intelligente ni comment l’univers a été créé ne change pas le principe de la croyance en Dieu pour autant. Un concept qui naît de qq chose de faux est rarement vrai.

      • Alexandre décembre 2, 2011 à 21:25 #

        1. Je ne vois pas comment Jésus aurait pu bannir cette version de la Bible puisqu’il n’est pu depuis longtemps de ce monde. Le Vatican l’a révisé car celle-ci ne représentait plus la réalité actuelle d’il y a 30-20 ans.
        2. J’avoue que je ne suis pas croyant en la religion catholique ou autres variantes mais reste quand même que je crois que la Bible représente des bonnes valeurs, mais ce n’est pas parce que c’est dans la Bible que notre sens critique doit « prendre le bord ». Ailler quand même un peu de « bon sens ».
        3. Je suis tout d’abord un homme de science …la théorie de l’évolution de Darwin et l’humanisme restent des propos que tu mentionnes beaucoup mais en leur enlevant les termes scientifiques.

        Chaque humain a une philosophie de vie différente. J’exprime seulement la mienne et elle n’est en aucun cas « la bonne » ou  » la mauvaise » mais une parmi tant d’autres

      • RR décembre 2, 2011 à 22:41 #

        Je trouve que c’est un peu culotté de corriger des gens sur une seule faute d’orthographe « saigneur » alors que vous le spécialiste des religions en fait sur « appotre » , et sans parler de celles qui suivent : accords de genre, etc…

      • Emily V décembre 2, 2011 à 23:09 #

        Ton 2ieme point « Avant de qualifier l’oeuvre de Jesus de Mauvaise (… )  » et de te mettre à expliquer que tout ce qui a été dit vient de l’ancien testament et bani par le nouveau testament…
        Pour ensuite écrire un texte complet basé sur ce point.
        Alors, je dirais donc comme toi  » Avant d’écrire tout cela , tu aurais peut-être du lire mieux l’article »
        Ne demande pas de mieux comprendre si toi aussi tu en fais autant.
        J’explique :
        L’article cite seulement l’ancien testament et c’est fait volontairement.
        Car l’article répond à la dame (l’animatrice de radio) qui elle a utilisé l’ancien testament pour dénoncer les homosexuels.
        C’est donc elle qui fait l’erreur d’utiliser la mauvaise partie du testament et de mal utiliser les mots de la bible.
        En disant « . “C’est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22  »
        Alors l’article réplique avec d’autres citation du même testament.
        Un point c’est tout.
        Qui entre les lignes essaye de montrer croyant en dieu ou non…
        Que la bible a évolué et ses valeurs aussi et nous devons évoluer aussi.

        LE MESSAGE DE L’ARTICLE EST SIMPLE :
        Nous n’agissons plus selon les citations de l’ancien testament et les valeurs de la bible ont évolué alors pourquoi ne pas évoluer sur l’homosexualité aussi.
        Donc l’article demande à cette dame, si vous ne respectez plus les autres citations de ce même testament pourquoi vouloir tant respecter celle de l’homosexualité.

        Alors entre les lignes c’est un beau message et nous n’avons même pas besoin de croire en quoi que ce soit pour penser que nous pouvons justement évoluer pour le mieux. Et comme tu l’as dit dans ton texte aimer et respecter.
        C’était pour l’homosexualité et non contre Jesus.
        Alors si tu demandes de mieux comprendre Dieu…
        Essaye de comprendre ceci.

      • jasonM décembre 2, 2011 à 23:16 #

        salut Pierre Poirier,
        Je crois que Simon savait ce qu’il faisait en tapant ‘Saigneur’ au lieu de ‘Seigneur’, à en juger par son orthographe presque impeccable. Toutefois, le vôtre laisse place à l’amélioration.Votre message est louable. Je dois ajouter que si Dieu n’est pas une religion (vrai), si le connaître nous permet de faire la différence entre le bien et le mal, pourquoi avait-il besoin d’interdire l’accès à Adam et Eve à l’arbre de la connaissance du bien et du mal au jardin d’Éden?

      • inconnu décembre 3, 2011 à 00:33 #

        Un seul mot : Utopie

      • sophie décembre 3, 2011 à 00:33 #

        je pense que saigneur était de l’ironie…

        quant à faire des remarques sur l’orthographe des gens, assurez-vous de ne pas en faire vous même…

        vu que votre pamphlet en est truffé!!!

      • Fred décembre 3, 2011 à 01:41 #

        Moi il y a une chose que j’aimerais comprendre ( Je vous avertis maintenant mon français est pourris ) M. Poirier, vous avez mentionné qu’il faut aimer et pardonner, et qu’il faut écouter son cœur, ai-je le droit d’aimer un homme comme on aime une femme, ai-je le droit de faire l’amour a un homme comme a une femme, car j’ai déjà tenté l’expérience avec une femme et franchement dieu ma pas aider a avoir une érection…. Alors je continue donc a faire l’amour à des hommes. Je ne dis pas que je ne crois pas en dieu mais je crois pas qu’il y a quelqu’un qui nous a créé je suis plus du genre scientifique.. j’aime me basé sur des faits, il y a forcément quelque chose qui a commencer tout ce que nous sommes mais il n’y a jamais eu d’événement concret qui prouve l’existence de Dieu. Supposons que Dieu nous a réellement créé et qu’il voulais qu’un homme aime une femme et vice-versa, pourquoi m’a-t’il fait homosexuel, car non on ne décide pas d’être homosexuel dans la vie, si ce serait le cas j’aurais fait le choix le plus débile de toute mon existence, vivre différent vivre dans la haine de ceux qui ne comprenne pas, ou vivre jugé par les catholique brain washer par des livres qui ont été créé il y a un moment de ça, ces livres on probablement été refaçonné de façon a vouloir contrôler, la politique, la religion et toute autres choses qui aurais un impacte sur notre moralité ou notre jugement c’est tout simplement une invention des illumitanis.. Mais bref ceci est un autre sujet appart !!

        Merci de prendre en considération le fait que je suis un jeune homosexuel de 17 ans qui n’a rien en quoi ou qui croire puisque ma personne devrait se suicider selon la Bible.

        Fred.
        XOXO

        if you can’t love yourself, how the hell you gonna love somebody els

      • Max décembre 3, 2011 à 03:23 #

        Je trouve ridicule qu’on s’arrête aux nombres de fautes pour juger de quelqu’un. Nous avons des intêrets différent. Pour certains c’est l’écriture, d’autre la musique, d’autre les sports. Il n’y a rien de mal a faire quelque faute de temps en temps d’autant plus que nous sommes sur le net, et Dieu qu’Internet is important business (sarcasm)

        Si votre seul argument contre quelqu’un, je vous suggère de revoir la raison de votre réponse. En français, le plus de points est accordé au contenu.

      • Yan décembre 3, 2011 à 04:25 #

        Individualisme, pas individulisme

        Jésus a pas bani quoi que se soit a part une gang de marchand dans un sous-sol

        Franchement, c’est vraiment poche de voir que des gens issuent d’un peuple  »développé » continuent à croire à des concepts vieux de 2000 ans.

        Deux ou trois tappes  »sua yeule » avez-vous entendu quelques chose qui s’Appel: la science et la théorie de l’évolution?

      • Marie décembre 3, 2011 à 07:03 #

        Selon moi, Dieu n’est qu’une image pour contrôler les sociétés… donc je ne vois pas comment on peut se rapprocher d’une image qui n’a pas exister…
        Se dire que « Dieu t’aime » chaque matin, c’est simplement pour laisser les gens s’illusionner..

      • Rasmus Mendeleive décembre 3, 2011 à 08:11 #

        Pierre, je pardonne ton étroitesse d’esprit de croire qu’il faille absolument quelqu’un pour créer quelquechose…Or, un peu de QI et d’imagination peut aussi mettre un peu d’ordre dans le chaos des intellectes primitifs comme celui par exemple d’un croyant. As-tu deja essayé d’imaginer qu’il soit beaucoup plus probable que nous vivions simplement dans une soupe allant de l’infiniment grand à l’infiniment petit et ou la notion de temps ne soit que simple perception d’une forme vivante à base de carbone, nous? Je suppose que non étant donné que tu fais de toute évidence partie de la moyenne de la population et que tu sois de ce fait doté d’une capacité intelectuelle aussi moyenne que biaisée.. Pardonnez tout de mëme mes fautes, le français est ma troisieme langue

      • flolepoiro décembre 3, 2011 à 11:20 #

        Je voulais savoir du coup si la tu approuve la phrase « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination” sachant que c’est un texte de l’ancien testament ?

        Je voulais savoir également si la bible précisait s’il était interdit d’aimer une personne du même sexe.

        Quoi qu’il en soit la bible a certainement rejeté tous les homosexuels. Comment peuvent ils alors retrouver la foi ? Chassés des églises et pointés du doigt je pense que c’est tout cela l’abomination.

      • charlotte759 décembre 3, 2011 à 22:08 #

        après avoir repris quelqu’un sur son orthographe…tu aurais mieux fait de te relire avant de poster ta réponse…histoire d’être crédible…au moins sur ce point !

      • Dominique Beaudet décembre 4, 2011 à 18:55 #

        Je suis contente de lire ce que tu as écris PIERRE POIRIER j’ai été élevé par une famille chrétienne, mon père est pasteur depuis bien avant ma naissance! Comme mon père le dit si bien, ce n’est pas une religion mais une relation personnel que chacun entretiens avec le Seigneur. Libre a nous d’entretenir ce lien à chaque jour dans nos faits et gestes. Je ne vais plus a l’église depuis mes 18 ans, j’en ai aujourd’hui 32. Mais l’éducation, les valeurs sont tjours en moi, et je crois toujours en lui. Ca n m’a apporté que du bon dans ma vie. L’homosexualité est un sujet délicat, dans le sens où effectivement il es écrit qu’un homme ne doit pas faire l’acte avec un autre homme, c’est pécher. Dieu a crée l’homme et la femme. De toute facon nous sommes concu pour être avec le sexe opposé pas l’inverse! Ceci dit, je ne suis pas homophobe, pas le moins du monde, j’ai une amie lesbienne. On a eu des discussions au début là-dessus et je la respecte. Vous savez, c’est pas parce que nous ne sommes pas d’accord avec le choix de vie de notre voisin, la couleur de la peau de notre autre voisin, du penchant politique de l’autre, ou de son orientation sexuel que nous avons le droit d’être irrespectueux. J’aime mon amie, j’ai passé par-dessus car elle est une personne extraordinaire…. je n’aurai pu m’en passer dans ma vie!
        Que Dieu vous bénisse tous et je souhaite que les gens puissent vivre heureux, et respecter dans un avenir prochain!
        Dominique B.

      • AIT MESSAOUD décembre 5, 2011 à 19:48 #

        On ne corrige pas l’hortographe d’autrui quand on est soi-même archi nul. Revois ta copie prétentieux. Quant à moi, je te donne 0/20.

      • rogère décembre 5, 2011 à 20:34 #

        Saigneur
        Individulisme

        des concepts bien obscures pour moi

      • Myriam Guillot décembre 6, 2011 à 01:59 #

        Saalam Aleykum (Que la paix soit avec vous)

        Je suis musulmane et je suis a 99% d’accord avec votre message, Monsieur Pierre Poirier, il y a en effet, je pense, beaucoup d’ignorance dans les religions, ce qui crée effectivement beaucoup d’idéologie anti-religieuse (particulièrement en France d’ailleurs il me semble). Je remarque que dans cet article, la personne qui l’écrit, je pense, fait une erreur que beaucoup font que ce soit pour n’importe laquelle des 3 religions monothéistes (Juive, Musulmane, Chrétienne), c’est celle de n’extraire que des parties d’un livre pour ensuite à l’intérieur de ces particularités extraites, ne déduire que ce que le non-croyant peut déduire de ces passages selon son mode de pensée (ou son interprétation si vous voulez) sans la connaissance de la totalité du livre qui permet peut-être (souvent) de donner une cohérence à l’extrait cité en reflet à un autre passage du Livre. (Le même procédé est utilisé pour le coran d’ailleurs, très souvent et c’est attristant, c’est purement et bonnement de la malhonnêteté intellectuelle) – Voilà pour ce que je voulais dire en 1)

        En 2), toujours en « réponse » au message principal écrit, selon ma tradition religieuse, il se peut que effectivement des passages du léviétiques, ou de la Bible ne soit pas celles de Dieu, c’est-à-dire que nous croyons, nous, musulmans, sans rejeter les révélations précédentes (Juive et Chrétienne) que les gens du livre par malhonnêteté intellectuel et/ou opportunisme ont pu changer certains passages de la parole divine pour leur propre intérêt et que du coup il peut y avoir certes des énormités (s’il vous plait, corrigez moi si je me trompe- que Dieu m’en préserve) des énormités, telles que des propos anti-noires ou que sais-je, pour, par exemple justifier en leur temps la traite des noirs. Cependant, parce qu’une partie contient une erreur, est-ce une justification pour rejeter un tout par la défaillance d’un élément faisant partie de ce tout ? C’est malheureusement trop souvent une erreur de raisonnement qui est faite à mon sens, en matière de religion. Voilà pour ce que je voulais dire en 2)
        En 3), J’aimerai que l’on arrête que l’on s’offusque bêtement quand un religieu exprime son opinion sur l’homosexualité tout simplement parce que cela va dans le sens de sa croyance et de son mode de pensée. Après si vous voulez dire à un Chrétien de réformer la Bible qu’il considère comme étant la parole divine, et bien bonne chance ! (la même chose pour le musulman et le Coran). Je crois surtout qu’il faut que les non religieux arrêtent de croire que leurs opinions sont meilleures parce que elles sont neutres, tout simplement parce que c’est faux, absolument RIEN n’est neutre. Penser que la question homosexuel n’est pas du domaine du bien ou du mal n’est pas quelque chose de neutre. Ceci part forcément d’un postulat sur la compréhension de la conception du bien et du mal chez un être humain (et cette opinion je la respecterai totalement). Voilà maintenant, les religieux, effectivement, vont vous dire que être homosexuel c’est, finalement céder à un mal (et ce aussi parce que le postulat religieu prône que l’être humain a toujours le choix et a une responsabilité qui lui est propre dans le choix de ses actes- le bien et le mal ne s’évalue pas, ici, que selon les effets produits sur autrui), tout comme finalement l’acte de vol est céder à la tentation pour verser dans une mauvaise action. Bref, c’est comme quand les non croyants s’offusque quand Benoit XVI parle de préservatif, sauf que dans son discours et dans sa croyance, effectivement il a le droit de penser que c’est dans l’absolu pas le meilleure moyen pour combattre le SIDA (et je dis bien dans l’Absolu) et il est juste logique avec ce qu’il croit. (voilà pour le 3)
        4) Enfin, je vais terminer par quelque chose qui doit être entendu clairement : Ce n’est pas parce que quelqu’un est homosexuel que je m’arrogerai le droit de le juger comme une mauvaise personne (ce jugement n’appartient qu’à Dieu Seul), moi j’ai seulement le droit de juger les actes qu’une personne fait mais non ses intentions (tout simplement parce que je ne les connais pas). Donc, si un homosexuel se présente à moi et me demande mon avis sincère sur la question, je ne vais pas lui jeter des pierres ou le maudire ou je ne sais quoi, je lui répondrais avec sincérité que selon moi ce n’est pas une bonne chose (tout comme vous, vous jugez parfois ce que font vos amis vis-à-vis de tel ou tel chose), après ce qu’il fait de mon opinion cela lui appartient à lui ET à lui seul, et je n’ai pas à lui contraindre de faire quoique ce soit quand il dans la sphère du privée. Par contre, et je ne vais pas vous mentir, si un homosexuel a des agissements homosexuels avec un autre homme sur une place public dans un pays musulman, il se peut effectivement qu’il est a répondre de ces agissements (mais si vous regardez bien, c’est dans un domaine différent, la même logique qui pousse à vouloir réfeindre les prières de rue dans les espaces publics dans les pays laïques- ce que je comprends tout à fait dans un pays laïq)
        Voilà j’espère avoir clarifier certaines zones d’ombre dans certaines manières de raisonnement qui me paraît être faux, ensuite j’aimerai dire que tout comme Pierre Poirier le disait, Jésus (que la paix soit avec lui) était un prophète d’amour et de partage tout comme Muhammad (que la paix soit avec lui) était un prophète d’amour et de partage ;), tout comme Moïse (que la paix soit sur lui) qui partageait également ces valeurs. J’aimerai simplement terminer par 3 principes de bases mais qui sont malheureusement bafoués bien trop à mon sens lorsqu’on vient à parler religion :
        – Il ne faut pas confondre Parole Divine (ou Religion) et le comportement des personnes qui interprètent parfois de manière imparfaite (car humaine) la parole divine.
        – Il ne faut pas confondre Religion et Culture (L’habitude parfois malheureuse de certains hommes de ne pas aider la femme dans les taches ménagères n’est pas une attitude religieuse, elle est parfois culturelle – Le prophète Muhammad (pbuh) lui-même aidait dans les tâches ménagères au sein de son foyer.
        – Il ne faut pas confondre Religion et Ethnie.
        Je pense que quand ces trois grands principes seront clairement entendus et compris par des gens voulant être honnêtes intellectuellement, les débats religieux pourront être plus sains et moins vide de sens.
        Encore une fois, que la paix soit avec vous tous. (Homosexuels ou pas d’ailleurs 😉 ]

        Ps : j’espère ne pas avoir fait d’erreurs, que Dieu m’en préserve sinon dites le moi 🙂

      • demarest décembre 6, 2011 à 18:19 #

        L’humain et sa bétise.. Qui est dispo pour corriger mes fautes ?? On a tous captè se qu’il voulait dire..

      • Arnaud VERBRAKELE décembre 6, 2011 à 18:52 #

        Ben voyons! On nous refait le coup du Novent Testament qui serait plus cool… »Que chacun demeure dans l’état où l’a trouvé l’appel de Dieu. Etais-tu esclave lors de ton appel? Ne t’en souci pas. Et même si tu peux devenir libre, mets à profit ta condition d’esclaves »… »Esclaves, obéissez à vos maîtrs d’ici-bas avec crainte et tremblement »… »Esclaves, obéissez en tout à vos maîtres d’ici-bas »… »Que les esclaves soient soumis en tout à leurs maîtres, cherchant à leur donner satisfaction, évitant de les contredire, ne commettant aucune indélicatesse, se montrant au contraire d’une parfaite fidélité. » Qui a vomi ces horreurs? Paul de Tarse, véritable fondateur de la secte chrétienne, dans ses Epîtres! L’Eglise a les saints qu’elle mérite…

      • Tatamich décembre 16, 2011 à 14:18 #

        mr Poirier, quand on se permet de reprendre les autres sur l’orthographe, on doit se corriger soi-même à moins d’en être incapable, alors un peu d’humilité et arrêter de jouer les justiciers!
        vous êtes faché avec les s du pluriel, les terminaisons de la conjugaison, les fautes de français…
        de plus, si la morale chrétienne a du bon, il n’est pas besoin de « croire » pour être une personne bien et à l’écoute des autres: la morale n’a ni frontières, ni religions: le bien et le mal se ressentent au fond de nous sans avoir à suivre des préceptes religieux ( quelque religion que ce soit)…
        la vie de Jésus est une belle histoire, mais nos vies sont belles aussi, si nous avons une ligne de conduite droite et si nous avons la fierté de dire: nous avons fait de notre mieux et ce qu’il fallait!!!
        pour être heureux et rendre les autres heureux, vivons en harmonie, du moins, essayons!!!

      • SGyaLL décembre 19, 2011 à 08:33 #

        Certains rectifieront sans doutes mes erreurs de français puisque il y en a beaucoup qui ne retiennent que ça aux différentes réponses données … Mais la n’est pas le plus important dans la réponse que je vais tenter de donner a ce qu’a dit : sourzac

        Excusez ma franchise qui choque parfois,
        Je suis âgé de 20, j’ai des parents, 3 frères et 2 soeurs, beaucoup d’impatient diront oui et alors, malheureusement a l’âge de 7 ans je perds mon père et un de mes frère dans un accident de voiture ainsi qu’une soeur qui se noie. A 12 ans je redouble ma 6ème n’acceptant pas la mort de mes proche, je suis donc placé dans un établissement de « curé » et là on m’a apprit des « valeurs » qui sont je vous cite : »oui Dieu est Amour ! il ne juge pas ! il n’ironise pas ! »
        Ces dire me rappelle cette école pour 2 points :
        1) Le pouvoir
        2) La manipulation

        Le directeur de cette école s’est servit de la religion pour abuser de ma personne en me disant des phrase comme celles-ci : »Dieu est Amour, et c’est de cet Amour que naîtra nôtre enfant : Ta réussite. »
        « Dieu a voulu cet Amour, il a senti ta détresse » « Je suis ton sauveur, je t’ai sorti de la mort » etc etc …

        Vous voulez savoir ce que je retiens de la religion ?

        Aujourd’hui la sciences nous prouve une chose : l’évolution, ce que je souhaite a la religion c’est d’avoir raison

        Parce que si la religion se trompe alors je peux vous assurer que les gens qui se sentiront aussi trompé que moi auront des envies de meurtre et je peux vous assurer que ce n’est pas un pays de 2 hectares qui saura repousser des centaines de millions de personnes.Ce que je peux assurer c’est que si votre Dieu existe j’espère qu’il n’est décrit dans aucune des religions qui peuvent exister aujourd’hui sinon il restera pour moi la pire des pourritures et je préférerai alors me tourner vers le diable plutôt que vers lui (c’est une image)

        Pas besoin non plus de prier pour moi « mon âme s’est perdu sur le chemin de la quête de vérité »

        Maintenant je vais vous dire aujourd’hui je pardonne a cette personne tout le mal qu’il a put faire a moi et a d’autres élèves, mais ce que je ne pardonne pas c’est que l’évêché ait put protéger et fermer les yeux sur les actes de cet homme pour la réputation de leur « RELIGION » puisque cet établissement portait un nom qui ne peut être inconnu aux yeux de l’église : Jean Paul II ayant été leur porte parole

        Si j’agis sous pseudo c’est bien sur sous anonymat donc je remercierai les personnes qui connaissent cet établissement de ne divulguer aucune information de mon identité.

        Ceci étant dit Bonne journée/soirée a ceux qui sont présent

      • Pierre-julien Guerrin décembre 27, 2011 à 14:19 #

        Chanson de Mr Hubert Félix Thiéfaine : « 113e cigarette sans dormir »

        – » Le crapaud qui gueulait « je t’aime » a fini planté sur une croix »

      • Sonia décembre 30, 2011 à 16:30 #

        Tu me fais rire à parler d’orthographe, alors que ton commentaire est bourré de fautes… Et je ne parle même pas des absurdités que tu évoques.

      • legawdem janvier 4, 2012 à 21:41 #

        avant de donner des cours d’orthographe relis ton texte il est plein de fautes, ça casse le personnage!

  3. Jim août 8, 2011 à 15:46 #

    C’est fort joli en effet, mais pour rendre justice à l’inspiration (assez flagrante) de ce texte, je me permet juste de vous poster cet extrait de la série « The West Wing » écrite par Aaron Sorkin qui est également l’auteur des dialogues de « The Social Network ».

    Dans cet extrait, Martin Sheen qui est le président des Etats-Unis, dénonce le discours d’une présentatrice fondamentaliste religieuse en lui posant des questions sur l’attitude à adopter face à différentes situations en regardant ce qu’en dit la bible.
    Il démontre de ce fait à son directeur de la communication, Toby Zielger comment il répond aux fanatiques religieux suite à une conversation qu’il avaient eue plus tôt dans l’épisode. C’est pour cette raison qui lui dit à la fin « Toby, that’s how I beat them ».

    Ca n’enlève rien à la justesse de message du texte, mais « l’original » si je puis m’exprimer de cette façon mérite qu’on le mentionne.

    • ladycharly août 8, 2011 à 16:12 #

      Merci beaucoup pour cette précision. Je ne connaissais pas du tout et oui il est important de le mentionner.
      Rien à dire le texte a été tiré de là, enfin j’imagine.
      Mais comme vous le dîtes si bien cela n’enlève rien à la justesse du message.
      Merci pour votre contribution.

      • Jim août 8, 2011 à 16:30 #

        De rien, de rien 🙂
        C’est une excellente série et les dialogues y sont ciselés, tout reposant sur eux; ce passage est un des passages culte (pas pu résister à celle-là) des 7 saisons.

    • davy septembre 3, 2011 à 14:39 #

      en français

    • léa février 18, 2012 à 18:02 #

      merci de rendre a <cesar … jai tenté de faire de meme sur fb !!!

      • ladycharly février 19, 2012 à 14:34 #

        Jim a rendu à César ce qui appartient à César le 8 août 2011, dans les commentaires.

    • Fred avril 17, 2013 à 00:08 #

      En fait non la scène de The West Wing est bel et bien un hommage à cette vrai lettre ouverte et les scénaristes West Wing ont intégré cette histoire dans la série. Il ne s’agit pas d’un fake. Preuve ici http://westwing.bewarne.com/second/25letter.html

  4. entreleslignesentrelesmots août 8, 2011 à 20:15 #

    Lu un peu par hasard
    belle suite démonstrative
    cordialement
    didier animateur du blog http://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/

  5. s août 22, 2011 à 22:48 #

    La rhétorique est assez bien faite, mais peut-être que ne citer qu’un seul texte ne permet qu’une démonstration légère.
    Si j’avais un avis à donner, ce serait celui de lire l’ensemble des textes qui composent le Bible puis de revenir sur ce sujet.
    Mais ce n’est qu’une suggestion très personnelle.

    • Adrien Buet décembre 2, 2011 à 20:43 #

      Le but du texte est justement de démontrer que citer des extraits de textes religieux anciens pour justifier des comportements homophobes actuels est complètement idiot et pour se faire applique le même type de raisonnement à d’autres passages des mêmes textes.
      Personne n’a dis que la religion devait se résumer à des bouts de phrases tirés de l’ancien testament (à part la-dite présentatrice de radio)

    • Veronique décembre 3, 2011 à 05:06 #

      Mais pourquoi s’en tenir à un seul livre et une seule religion, quitte à étudier autant voir plus large…. on peut continuer par les autres livres sacrés puis par le « dictionnaire des religions » de M. Eliade par exemple… Cela ouvre bien des horizons et donne grandement matière à réflexions !!!!!

  6. vieux.con août 23, 2011 à 19:43 #

    on pourrait citer Esai ou Esechiel , je ne sais plus. En gro s& femme ne peut pas avoir d’enfant; alors Dieu lui commande d’enfanter avec l’esclave. Mais il ne faut pas laisser la femme en dehors de la manœuvre, donc il faut la prendre sur les genoux pendant qu’on fornique avec l’esclave. (J’ai essayé, pas facile comme position) Etc etc… Quand j’étais adolescent, je me suis demandé si l’ancien testament n’était pas le bouquin de cul des curés.

  7. gilbellulle septembre 2, 2011 à 09:27 #

    Alors lâchez-vous, tout est permis ! Voyons ce que cela donne. (cela serai sympa comme seul exhortation à la vie… mais peut-être un peu simpliste ?)

    Savez-vous que ce que vous croyez dans la vie à la plupart du temps été formé par votre éducation ? Et que les influences dans lesquelles vous vous lancez viennent pour la plupart de vos faiblesses ? Et que l’intelligence acquise au gré des années vient essentiellement de la formation que vous avez eu dans le ventre de votre mère ?

    si vous voulez vous lâcher parce que tout est permis… vous vous verrez très bientôt limité. Je me réjouis de voir l’oeuvre de cette limite.

    • davy septembre 3, 2011 à 14:20 #

      Il est indéniable que toute religion a une quantité d’enseignements non négligeable, et en globalité bénéfique. Il se trouve qu’actuellement avec l’amélioration des moyens de communication et la démystification des religions nous sommes en mesure de comparer, et nous osons. Les modèles ne sont pas parfaits, et il serait bon de les revoir (les illustrations de cette page sont éloquentes).

      En aucun cas nous ne serions limités en adoptant une attitude critique. Si vous vous réjouissez de voir l’œuvre de cette limite, de mon côté je me rejouis de voir les limites de l’œuvre en question.

    • Clara septembre 18, 2011 à 21:10 #

      @gilbellulle étrange façon de répondre, de quoi parle on au juste ?
      Pense tu réellement que ceux qui n’aspirent pas au paradis et aux joies éternelles n’ont ni morale ni loi ? Qu’ils se dirigent à la guise de leurs faiblesses ?
      Qu’est ce qui te guide toi finalement ? L’envie de plaire à ton dieu par vanité ou aider ton prochain par désintérêt ?
      Si un non croyant aspire à aider son prochain, n’a t il pas plus de mérite que toi qui pense en tirer un avantage ? Tu me dira que non, mais réfléchit un instant à cette proposition. Si tu pense que l’homme n’est pas assez bon pour se gouverner lui même, n’avoue tu pas quelque part que TU n’est pas assez bon pour te gouverner toi même ?

      A tu vraiment besoin d’un Dieu pour être altruiste ?

      • Yannick novembre 30, 2011 à 16:26 #

        @Clara L’envie de plaire à Dieu par vanité n’a aucun sens parce que pour plaire à Dieu il faut être humble et renoncer à soi. Jésus le dit lui même « tu dois prendre ton poteau de supplice et te renier toi-même ».
        Et oui l’homme n’est pas assez bon pour se diriger lui-même le prophète Jérémie le dit lui-même. « Il n’appartient pas à l’homme qui marche de diriger son pas » parce que ne nous n’avons pas été créés pour ça et chaque jour on en fait la démonstration.
        Et on arrivera jamais à bien se gouverner parce qu’il n’existe pas d’homme qui TOUJOURS le bien.

    • Chuckdee décembre 1, 2011 à 08:00 #

      Alors asseyez-vous, ne vivez pas votre vie! Voyons ce que cela donne. (Cela serè sympa comme seule responsabilité, mais peut-être un peu emmerdant?)

      Savez-vous que vos croyances religieuses sont directement transmises par vos parents et votre entourage immédiat (et ne sont en aucun cas autre chose que l’une des nombreuses créations collectives de l’esprit humain)? Et que les traditions et règles dans lesquelles vous vous rassurez sont pour la plupart absolument arbitraire? Et que certaines personnes étudient des années durant le développement cognitif humain à la recherche d’un indice même vague de la provenance de l’intelligence? (Et que tout vienne de la formation eue dans le ventre de la mère est une idée tellement simpliste qu’elle est insultante, en plus de ne faire absolument aucun sens)

      Si vous voulez vous empêcher de vivre parce que tout est interdit… vous vous verrez très bientôt ridiculisé. Je me réjouis à l’idée de votre constatation que de toutes les religions du monde, la vôtre a une chance infime d’être la bonne. Bonne chance dans l’après-vie, mon brillant sophiste!

      • eric décembre 1, 2011 à 12:35 #

        « De toutes les religions du monde, la vôtre a une chance infime d’être la bonne »

        On entend beaucoup dire ça oui! Mais j’irai plus loin et dirai même : de toutes les croyances du monde, la vôtre [votre athéisme donc] a une chance infime d’être la bonne. Il n’y a pas de raisonnement probabiliste qui réponde à la question de Dieu donc et l’homme est condamné à chercher la vérité, elle ne lui est pas apportée.

        Chercher la vérité, librement et honnêtement, c’est dans le devoir de tout chrétien et ça fait partie de la relation à Dieu dans la foi chrétienne, qui est une recherche personnelle de Dieu et non comme vous dites une transmission directe de l’entourage (à nouveau je ne vois pas d’ailleurs pourquoi alors votre athéisme échapperait à ce déterminisme). Ne raisonnez donc pas en éludant celà, surtout si c’est pour ensuite appeler vos interlocuteurs « vos brillants sophistes ».

      • Chuckdee décembre 2, 2011 à 21:58 #

        Bien essayé, je suis agnostique. Donnez-moi une réponse satisfaisante, et je l’accepterai. Donnez-moi une preuve de son existence, ou de sa non-existence, et je l’accepterai. Je n’ai ni l’une, ni l’autre. Jusqu’à maintenant, la biologie m’a amené des réponses plus satisfaisante que la religion, qui a tendance à dire des trucs plutôt insensée et a très rarement la vérité absolue. Ma croyance à donc 100% de chances d’être la bonne, étant donné que j’attend toujours la réponse.

      • eric décembre 4, 2011 à 22:05 #

        Le fait est qu’il y a une vérité, quelle qu’elle soit… Vous vous donnez 100 pour cent de chances de ne pas vivre dedans

  8. Eole septembre 24, 2011 à 10:21 #

    Merci pour cet article..
    Bien qu’un peu hors sujet, en plus des fruits de mer,j’aurais même rajouté,: Deutéronome 14:8 : « Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue, mais qui ne rumine pas: vous le regarderez comme impur. Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts. »… c’est un autre débat.

    • marco novembre 22, 2011 à 17:34 #

      Pour ce qui est du porc, cela vient evidement d une raison sanitaire, car cette viande est porteuse de maladie mortelle lorsque la temperature est trop elevee comme dans ces pays du moyen-orient … Voila pourquoi, il faut toujours savoir tirer des enseignements de ces textes et ne pas les appliquer a la lettre comme un mouton ! ; )

  9. douvier novembre 28, 2011 à 19:58 #

    je vais entrer un commentaire c’est normal de ne pas coucher avec un homme comme avec une femme surtout s’il ronfle …

    • CANOVA Alain décembre 7, 2011 à 08:30 #

      Commentaire le plus drôle car toutes les autres sont à l’image de la religion : c’est à dire de la masturbation intellectuelle rétrograde !

      • CANOVA Alain décembre 7, 2011 à 08:51 #

        NB : pour ceux qui aiment « pourchasser » les fautes de français ou de syntaxes : pour toutes les autres il faut comprendre toutes les autres réponses …et non les commentaires !

      • CANOVA Alain décembre 7, 2011 à 09:08 #

        Après relecture, il est vrai que certaines interventions sont excellentes et pour ma part la religion a toutefois un grand besoin d’évoluer…

  10. Valleguidonensis novembre 30, 2011 à 08:52 #

    C’est effectivement assez drôle comme démonstration par l’absurde, mais considérer un texte humoristique comme démonstration philosophique, ça ne tient pas la route. Sorties de leurs contextes, on peut faire dire n’importe quoi aux phrases de la Bible. Pour un chrétien, ce que je suis, la clé d’interprétation de la Bible, c’est la personne du Christ. Avant tout, il nous demande de nous aimer les uns les autres, comme il nous aime, c’est-à-dire jusqu’à donner sa vie. L’amour de l’autre exige aussi la vérité: sur la délicate question de l’homosexualité, je crois que Dieu n’aime pas moins les homo que les hétéro, même si l’acte homosexuel ne fait pas partie du projet de Dieu pour l’humanité, puisque c’est un acte objectivement stérile. Une humanité qui serait 100% homo serait une humanité vouée à disparaître: il y a bien quelque chose d’incomplet dans l’homosexualité, sauf à vouloir d’une humanité entièrement née par don de sperme et fécondation in vitro…
    Nous avons souvent tendance à réduire la personne à ces actes, ce que ne fait jamais le Christ: face à la femme adultère, il ne la condamne pas, mais il ne lui dit pas non plus que ce qu’elle fait est bien: il lui dit « Va, et désormais ne pèche plus. »
    Ainsi, je crois que Dieu est vraiment blessé et attristé par les actes homosexuels, mais qu’il ne retire pas son amour à ces personnes, qu’il attend leur conversion, qu’il est toujours prêt à les accueillir.

    • Marc-André Pronovost décembre 1, 2011 à 22:52 #

      Dieu blessé et attristé, ce n’est pas de l’anthopomorphisme ça?

    • NaniNaneRe décembre 1, 2011 à 23:46 #

      « Dieu nous a créé à son image »…
      Je trouvais bon de le rajouter a ton discours que j’ai beaucoup apprécié (je ne suis pas croyante)

      • Charlotte décembre 2, 2011 à 05:29 #

        J’applaudis la réponse 🙂

    • Mitsu décembre 2, 2011 à 00:43 #

      Excuse-moi! Mon père est gay et oui, je suis fait par voie naturelle!!! De plus, tu dénigres Dieu en disant que tu penses qu’il! Si tu es vraiment chrétien comme tu dis, tu serais que ces règles vont partis de l’ancien testament (Que tu ne dois pas suivre) et non, du nouveau testament! Jésus a bien dit que l’ancien testament n’existait plus! Alors, avant de parler au nom du seigneur, réfléchit sur ta bible, car parler au nom de Dieu, c’est blasphémer!

      • JFG décembre 4, 2011 à 07:58 #

        J’aimerais juste savoir s’il y a quelqu’un qui a remarqué que Jésus répète en grande partie l’ancien testament. Grosso modo, une des seules choses que Jésus à ajouter, c’est d’arrêter de mettre tous nos efforts dans le respect des lois en passant à coté de l’essentiel : l’amour de son prochain. À quoi ça sert de faire des pieds et des mains pour suivre des lois si on n’est pas foutu d’aider notre prochain.

        Dieu seul est juge, donc laissons-le juger. Pour ma part, je vais suivre l’exemple du Christ qui malgré qu’il a vécu une vie sans défaut, il n’a pas non plus jeter la pierre à la femme adultère.

        Que Dieu emplisse notre coeur de paix et d’amour !

      • Cynthia Lessard décembre 4, 2011 à 22:25 #

        On dénigre pas Dieu comme tu le dis !!! si l’ancien testament est encore dans la Bible c’est parce qu’il y a des choses importantes a apprendre dans l’ancien.

    • Justine décembre 2, 2011 à 19:17 #

      Love one another. Je suis que trop d’accord. C’est ce que je fais chaque jour de ma vie. C’est l’amour que je ressens pour ma copine. C’est le même amour avec lequel ma copine me couvre, jour après jour. C’est une relation magnifique que nous avons. Nous partageons nos espoirs, notre spiritualité. Nous sommes intimes. Mais, malheureuses que nous sommes! Nous ne sommes pas féconds. Tous les hommes et les femmes inféconds commettent le péché. Tous ceux qui ne désirent pas d’enfants sont des pécheurs. Oui! Bien sûr, ils ne suivent pas la carte routière de Dieu. Et c’est leur faute. Comme c’est notre faute, à moi, ma copine et tous les autres gais, transgendres et asexués de cette planète! C’est notre faute. C’est la faute à tous les animaux gais et infertiles. À tous les êtres qui ne sont pas parvenus à s’accoupler. Certains hommes ont choisi que leur spermatozoïdes ne soient pas en bon état. Certaines femmes ont choisi que leurs ovaires ne puissent plus concevoir d’enfant. Certains ont des cancers et se font enlever les organes génitaux nécessaires à l’accouplement. Mais c’est leur faute. Comme c’est de ma faute si je suis tombée en amour il y a de ça 8 ans avec ma copine. C’est ma faute si le sexe opposé ne me dit rien. Mais je devrais, si j’écoute Dieu, accepter de vivre une vie de mensonge et de me persuader, très très fort, que j’aime les garçons et les pénis. Je devrais accepter de me faire violer, fois après fois, pour faire des enfants. Je devrais aller en thérapie… ces thérapies qui fonctionnent si bien pour nous faire croire qu’on aime le sexe opposé, comme il se doit. Mais Dieu nous aime, Ô qu’il nous aime!

      Oui. Dieu m’aime. Dieu est très joyeuse de me voir heureuse pour la première fois de ma vie au lieu de me voir me détester et m’haïr parce que je ne comprenais pas pourquoi je n’aimais pas les garçons. Dieu est la première à avoir acclamée mon union avec la personne que j’aime le plus au monde. Dieu est heureuse pour moi. Elle est l’infinie lumière et sagesse. Elle est l’Amour pur, unisexe, incolore. Et toi, bien, ton dieu castrateur il n’est pas le mien.

    • Anais décembre 5, 2011 à 19:26 #

      Je pense que la diversité fait partie de la vie. Que vous croyez que c’est Dieu ou quoi que ce soit d’autre qui l’a créée, la diversité d’orientation sexuelle (ou même d’opinion) découle donc de cette origine. En partant du principe qu’il y a un Dieu, il a donc créé cette diversité d’orientation sexuelle et je ne vois pas pourquoi il ne l’accepterait pas entièrement. Et en partant du principe qu’on est sur terre pour apprendre quelque chose, c’est peut-être plutôt pour nous apprendre à nous à être tolérant et à aimer inconditionnellement (enfin, autant que faire se peut) que ces différences existent.

      • gulby décembre 16, 2011 à 12:58 #

        Je rajouterai simplement que l’homosexualité humaine existe depuis très, très longtemps (puisqu’elle apparaît même dans des époques encore plus ancienne que celles de la Grèce Antique et à mon humble avis, depuis que l’humain a commencé à se sédentariser et à se multiplier…), et que si cette particularité devait mettre en danger la continuation de l’espèce (…), nous serions déjà tous décimés depuis longtemps.

        Non, l’homosexualité n’est pas un choix, pas plus que l’asexualité, pas plus que l’hétérosexualité. Certes, dans un modèle logique (bio-logique !), pour les mammifères, si l’espèce perdure, c’est qu’il y a un ratio d’hétérosexualité plus important. Mais ça n’est pas POUR que l’espèce perdure qu’il FAUT qu’il y ait un tel ratio. C’est la nature, ou Dieu, ou les dieux, ou ce que vous voulez, qui gère ça très bien.

        Vous saviez qu’une espèce de lézard avait « éliminé » le genre sexuel masculin ? Pourtant elle n’a pas disparu. En fait, les femelles ont tout de même des activités sexuelles, ce qui entraîne le processus de parthénogenèse ! 😀 Si c’est pas beau, ça… Pourtant, un lézard, ça n’est ni athée, ni croyant… (Enfin, que je sache. Peut-être les différentes religions et croyances devraient-elles envoyer des missionnaires apporter la bonne parole aux lézardes. Juste au cas où.)
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Cnemidophorus

        Peut-être qu’au-lieu de se poser trop de questions, nous devrions tous admettre que l’homosexualité est une particularité comme tant d’autres dans le comportement zoologique de l’homo sapiens, qui ne remet absolument pas en cause son développement (sinon il faudrait qu’on m’explique pourquoi l’humanité en est à près de 7 milliards de personnes et que globalement, nous en sommes en surpopulation…), qui ne change en rien les autres caractéristiques de chaque individu, et qui est juste un « trait » particulier à prendre en compte ou non dans les relations sociales et émotionnelles. Peut-être…

        Je pense qu’à une époque d’inculture, durant laquelle les gens s’en remettaient aux puissants, plus cultivés parce qu’ayant les moyens de s’éduquer, et durant laquelle, en occident comme en orient, la mortalité était plus forte que maintenant, certaines personnes avaient effectivement peur que les personnes homosexuelles « mettent en danger », d’une façon ou d’une autre (forcément obscure, voyons), la perpétuation de l’espèce. Avec les connaissances scientifiques de maintenant, on le sait, ça n’a absolument aucun lien. Dans la mesure où le nombre d’homosexuels ou de bisexuels n’a a priori pas augmenté avec le temps dans l’Histoire, mais seulement le nombre d’homosexuels ou bisexuels déclarés, force est de constater que la population humaine n’est pas en danger… Penser cela c’est faire preuve d’hétérosexisme et privilégier le natalisme.
        http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9t%C3%A9rosexisme
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Natalisme

        Bien sûr qu’il ne faut pas rejeter en bloc certaines choses que (chacune) des religions nous ont apportées. Certains principes enseignés dans le Coran, par exemple, sont simplement des exemples de bon sens commun.

        Par contre, que cela devienne une obligation, et une obligation partagée par tous, à faire partager de force, je trouve ça dommage. Comme d’autres l’ont dit, mais avec d’autres intentions que moi, la religion sert à montrer ce qui est bien ou mal. Mais la conception de bien ou de mal est elle-même purement humaine, et de surcroît, individuelle.

        Pour moi, simplement vivre sa vie, faire au mieux, aider ses proches, ne pas accabler ceux que l’on n’aime pas, essayer de ne pas faire de choses qui blessent les autres, c’est ça qui détermine le « bien ». Mais chacun est libre de voir ça à sa façon, et de toute manière, c’est bien ainsi, puisque seules les divinités sont aptes à juger…

      • gulby décembre 16, 2011 à 13:28 #

        Encore un petit ajout ; un pasteur qui a l’air de bien porter son nom, Philippe LESAGE :
        http://equilibres-bibliques.centerblog.net/12-L-homosexualite-au-risque-de-Histoirec

        Dans cet article, il explique plutôt bien le rapport entre religion et homosexualité, au travers de l’histoire et des peuples.

  11. eric novembre 30, 2011 à 17:21 #

    A qui celà s’adresse-t-il? vous parlez de « la Bible » mais tirez toutes vos citations de l’Ancien Testament, ça n’a pas de sens! Et sur la relation entre la foi et la loi on peut quand même dire que le nouveau testament est abondant! Le Christ ne cesse de contredire ce rapport littéraliste à la loi et d’affirmer la primauté du commandement d’amour sur toute autre loi! Le texte que vous citez est magique, le Christ lui-même en fait aurait pu tourner son propos comme ça, c’est ce qu’il a fait toute sa vie! Là pas besoin de citation comme les Evangiles en sont absolument truffées.

    S’il s’agit seulement de répondre à l’animatrice américaine du premier paragraphe, pensez-vous vraiment que tout celà soit nécessaire pour répondre à quelqu’un qui ferme un débat en disant « c’est écrit un point c’est tout »? Si cette femme dit ça c’est juste quelqu’un qui refuse de réfléchir, une imbécile!

    Son erreur d’ailleurs est de confondre la foi, la fidélité à Dieu, avec l’application rigide des prescriptions du texte. C’est exactement l’inverse du christianisme d’une part, mais surtout vous ou la personne que vous citez commet exactement la même erreur! Personnellement j’ai tendance à mettre dos à dos ces deux raisonnements qui s’interdisent de comprendre « la bible »,qui confonde la religion avec la loi, l’un pour s’y attacher l’autre pour s’en détacher. Au fond quelle différence : mauvaise foi et « mauvaise incroyance »? Bonnet blanc et blanc bonnet…

  12. Mélissa novembre 30, 2011 à 19:17 #

    Il faut savoir que dans l’Ancien Testament, le mot hébreu « toeveah » et traduit par « Abomination » ne renvoie pas a un acte intrinsèquement mauvais comme le viol ou le vol examinés dans d’autres passages du Lévitique mais à un acte impur au regard des rites juifs, comme manger du porc ou avoir des rapports sexuels pendant les règles. Le mot « abomination » apparait dans l’Ancien Testament pour désigner un manquement à la pureté ethnique ou à l’idolâtrie car les Juifs primitifs cherchent avant tout à se distinguer des païens parmi lesquels ils vivent. « Abomination » dans le sens où elle le prend est donc juste ici abus de langage issus d’un anachronisme linguistique d’autant plus vide de sens qu’elle n’est pas juive mais chrétienne ! Ancien ou Nouveau Testament et même Bible n’ont aucun préjugés contre l’homosexualité, la montée de l’intolérance commence à la toute fin du XIIème siècle avec les premières croisades. Bref, plutôt que de raisonner par l’absurde, mieux vaut revenir au Textes !
    Si l’étude poussée de la chose t’intéresse, je te conseille « Christianisme, tolérance sociale et homosexualité » de John Boswell !

  13. crefflo novembre 30, 2011 à 20:07 #

    La Bible est un texte en entier. Il faut arrêter de prendre des parties isolées pour justifier nos souhaits et comment nous voudrions vivre. Vivre en obéissance demande que l’on plaise à Dieu et non à nous même. Même si cela veut dire déplaire à des multitudes. Les textes citées dans ces passages demandent de connaîtres les contextes, les interprétations et les complémentarités mentionnés dans beaucoup d’autres livres de la Bible. C’est triste qu’on finisse par utiliser ce livre pour nos buts personnels et non pour la gloire de Dieu. Pas seulement dans le cas cité ci-dessus mais dans bien d’autres situations. Autant par ceux qui se disent réligieux que ceux qui veulent contredire les réligieux.

  14. crefflo novembre 30, 2011 à 20:15 #

    Ce que l’on oublie c’est que cette même Bible dit que le premier commandement c’est d’aimer son Dieu de tout son coeur, toute son âme et tout son être (alors avant de citer la Bible j’espère que les Homosexuels savent et cherchent à plaire à Dieu). Et ensuite aime ton prochain comme toi-même. (alors avant de frapper un homosexuel ou avant de le dénigrer demande toi si c’est une façon d’aimer)

  15. Kai novembre 30, 2011 à 21:35 #

    pfff n’importe quoi!! au temps de Jésus, il y avait des choses qui se faisaient, c’était comme ça!!!! Putain! Après on va dire que les 10 commandements et patati et patata!! DIEU n’aime pas l’homosexualité!!QUI DIRA LE CONTRAIRE??? PERSONNE!!! Alors non désolée!! Je suis contre l’homosexualité, mais c’est pas pour autant que je vais m’attaquer à un homosexuel! Pourquoi?? Parce que tout le monde mérite le respect, et parce que c’est à cause du péché!!! De toues façons, il n’y aura rien de mauvais dans le Royaume de Dieu, ni homosexuels, ni zoophiles, ni pédophiles…Vivement ce Royaume! Et c’est facile de prendre ces exemples aussi!!! Au temps d’Adam et Eve, ils se mariaient entre eux, oui, mais après??? Il fallait bien peupler la Terre non?? Faut pas déconner désolée! C’est le genre de choses qui m’énerve!!!!!

    • dadou décembre 1, 2011 à 19:25 #

      Quelque chose de fondamental (d’après moi) que je ne comprend pas.. Pour la religion catholique, je pense ne pas me tromper en disant que la rédemption se trouve au « royaume de Dieu » mais pas sur le « royaume terrestre ». Alors, j’avoue que je n’y connais pas grand chose, et que je ne demande rien de mieux que d’étudier à fond la question, ce que je ferai lorsque j’aurai ce loisir, mais est il concevable qu’un homosexuel (à coté de ce honteux péché) puisse faire le bien et se comporter de la meilleure façon qui soit (aimer son prochain, se montrer tolérant (bref, correspondant aux enseignements du Christ à priori) ? Bref, se montrer humain, car un homosexuel est un être humain, comme tout les autres et même, si si, je vous assure, comme les musulmans, les juifs ect.. Aimer son prochain (y compris les homosexuel) c’est une question d’humanité, de mansuétude, de respect de l’autre et de soi même.. Donc, pourquoi ne pas avoir confiance en soi et en l’humain directement, et non à travers Dieu ou le Christ ??

  16. Emmanuel Dieu est avec nous novembre 30, 2011 à 21:47 #

    L’auteur de cet article qui semble si bien connaître la Bible se délecte à démontrer ses connaissances bibliques tout en occultant la nature et la portée de cette interdiction.
    Vous parlez ainsi, mais DIEU vous a déjà répondu en Romains 1 : 26 il vous a livré à vos passions infâmes

    L’interdiction consignée dans le livre du lévitique, chapitre 18, verset 22 : « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination » est d’empêcher que le peuple juif ne se déshonore dans les choses qui tiennent à la nature même, et de le maintenir tel qu’il devrait être dans cet ordre de relations. L’homme ne devrait pas se déshonorer lui-même; mais n’ayant pas honoré Dieu, il a été abandonné pour déshonorer son propre corps (comp. Rom. 1).
    Le peuple juif de Dieu, ayant été amené à Lui, est instruit en conséquence. Il était séparé
    du mal du monde hors duquel il avait été appelé, et de la dissolution éhontée dans
    laquelle Satan plongeait l’homme devenu son jouet. Les statuts et les jugements de
    l’Éternel devaient le guider: l’homme éprouvé par eux et qui les suivrait, aurait la vie.
    Tout ce que vous avez réussi à faire c’est de disculper vos semblables aux yeux des hommes, de normaliser une pratique que beaucoup d’entre vous faisait dans l’ombre, à l’abri du regard de tout le monde, sauf de DIEU.

    Quelles sont les raisons qui poussent à l’homosexualité ?
    Plusieurs raisons poussent des hommes ou des femmes à choisir pour partenaires des personnes du même sexe. Pour certains, c’est une déviation innée qu’ils avaient depuis l’enfance ; pour d’autres, c’est l’argent, la gloire, le succès, la curiosité qui les poussent à essayer cette pratique et à l’intégrer par la suite dans leur vie.

    Pour un grand nombre, après un viol ou un abus sexuel subis des fois pendant l’enfance et infligé par une personne du même sexe, finissent par devenir homosexuel(le)s.

    Les internats de filles ou de garçons et les prisons, sont des cadres très favorables à cette déviation sexuelle. Il faut aussi dire que de nos jours, nos médias : Internet, télévision montrent de plus en plus des images d’homosexuels pour présenter l’homosexualité comme une pratique normale et acceptable.
    L’homosexualité est un péché d’impudicité grave pour tous ceux qui n’ont ne ce sont point repentis et non point accepté CHRIST comme leur Seigneur et Sauveur.

    J’ai récemment regardé des reportages sur une chaine télé, qui traitaient du sujet de l’homosexualité. Dans le reportage, on pouvait voir des hommes porter des implants mammaires, gesticuler et essayer de parler comme des femmes, se maquiller et même s’habiller comme des femmes. Il y avait l’un d’eux qui s’était fait castrer pour ressembler davantage à une femme. Ces homosexuels voulaient que quand on parle d’eux, qu’on dise « ELLE » à la place de « IL».

    Ce qui était flagrant en les regardant, c’était qu’ils n’étaient pas des femmes, même s’ils les ressemblaient quand même beaucoup. Certains d’entre eux étaient devenus vraiment pas agréables à voir, déformés et laids. J’étais désolé pour eux, triste de voir comment l’ennemi les manipulait, les trompait et leur mentait.

    Personne ne nait voleur, menteur, violeur ou homosexuel…, on choisit plutôt de le devenir!
    A toi qui pratique ou aspire à cette pratique
    Dieu t’aime malgré tout, tu n’es pas une personne maudite car le plan du Salut est aussi pour toi, mais seulement si tu avoues ton péché devant Dieu et qu’après tu l’abandonnes pour ensuite accepter Jésus CHRIST comme Seigneur et Sauveur.

    La voie que tu suis est certes un chemin auquel tu aspires vraiment, mais sache que c’est un chemin qui te perdra à tout les coups. Le diable te ment quand il te fait croire que tu es une femme pendant que tu es un homme, ou que tu es un homme pendant que tu es une femme. Dieu hait l’homosexualité, c’est pour cela qu’il détruisit Sodome et Gomorrhe.

    Veux-tu être en paix avec Dieu ? Le désire-tu vraiment ? Si oui, abandonne l’homosexualité dès maintenant, renonce à cette pratique et à cette envie pour ensuite t’approcher de Dieu au travers de JÉSUS CHRIST.

    • Mélissa décembre 1, 2011 à 18:25 #

      Il faut rappeler que la Bible telle qu’on la connais ne fut établie qu’au Concile de Trente en 1546 bien que l’accord sur le contenu du Nouveau Testament fut fait au VIIIème s. En 1546, l’intolérance sociale envers les homosexuels était déjà totalement instaurée. Il faut quand même rappeler qu’elle
 vient d’une recherche de boucs émissaires après les échecs répétitifs des Croisades.

      Si tu reviens au Texte latin, il est bien clair que rien dans la Bible n’aurait pu détourner les premiers chrétiens des relations homosexuelles, en dépit des traductions trompeuse qu’on a pu en faire. La Bible ignore le mot «homosexuel». D’autre part, l’idée que l’Ancien Testament condamne le comportement homosexuel dérive de plusieurs passages, le plus riche d’influence étant l’histoire de Sodome (d’où les rapports homosexuels tirent leur nom en latin) mais c’est seulement à une date récente que cette histoire a connu une interprétation purement homosexuelle. Il existe de base 4 interprétations sur le sujet, la seule ayant été retenue jusqu’au XIXeme siècle étant la punition non pas de l’homosexualité mais du manque d’hospitalité des habitants de Sodome qui refusèrent d’héberger des anges envoyés de Dieu. Ne pas accueillir les étrangers était une vraie faute car conduisait le voyageur quasiment à la mort, l’homosexualité ils s’en tapaient pas mal, surtout dans un contexte où les mariages homosexuels étaient célébrés au même titre que les mariages hétérosexuels et que la tolérance était totale, les relations même idéalisées, les grand représentants de ta religion en étant eux-même de grands adeptes.

      Le Nouveau Testament n’établie en fait aucun jugement sur l’homosexualité, il ne prend aucune position. Il faut d’abord remettre la chose dans le contexte : Jésus et ses disciples se sont contentés de répondre à des questions que leurs posaient des personnes soucieuses d’établir une nouvelle moralité sexuelle, des femmes inquiètes de grossesses non désirées ou d’enfant illégitime.
Le Nouveau Testament ne propose que des règles générales d’action sociale. Ses auteurs ne traitent que des questions morales les plus pressantes.

      Tout ces arguments tirés des Ecritures ne sont qu’anachronismes, abus de langage et mauvaises traductions.

      • Martine décembre 4, 2011 à 05:53 #

        Excellente réponse, c’est ce que je me tue à dire aux illuminés qui aiment tant cette phrase ridicule:l’homosexualité fait de la peine à Dieu. Come on! C’est même pas le début d’un pli sur l’Univers, l’intolérance par contre l’est…

    • mie décembre 2, 2011 à 05:48 #

      Pardonnes-moi, mais il y a deux contradictions intéressante dans ton post.  » Quelles sont les raisons qui poussent à l’homosexualité ?
      Plusieurs raisons poussent des hommes ou des femmes à choisir pour partenaires des personnes du même sexe. Pour certains, c’est une déviation innée qu’ils avaient depuis l’enfance  » et  » Personne ne nait voleur, menteur, violeur ou homosexuel…, on choisit plutôt de le devenir!  »

      qui plus est. Je ne suis pas une personne très religieuse puisque celle-ci entre majoritairement en conflit avec ce que mon coeur et mon sens moral me dit. en outre, de ce que j’ai appris dans mes pauvres cours de religions ; Dieu est amour. L’amour que je ressent dans mon coeur est donc constitué de dieu. Mais si je dois – comme tu l’as si bien dit – m’honorer … c’est mon coeur que je dois suivre. Après, je ne suis pas la personne la plus intelligente ni celle qui se croit détenir la grande vérité, mais en somme je ne vois pas vraiment comment je pourrais suivre un dieu qui se trouve à être injuste. Qui enseigne à ses enfants que la souffrance est le seul pardons. On n’apprends pas par la souffrance, on se plie et je ne voit pas l’utilité d’être sur terre si c’est pour suivre les paroles d’un dieu qui ne vaut pas plus cher THÉORIQUEMENT qu’Hitler. Il a tuer beaucoup de gens cet homme. Non pas de ses mains propre, soyons réaliste, il n’était pas seul, il commandait. Tout comme ton dieu, curieusement. Seulement … Hitler a fait son carnage pendant une courte duré comparativement au nombre de personne qui ont périt sous le COMMANDEMENT de ton dieu et j’ose même ajouter, qui crèvent encore ! Pourtant, tu l’aime et tu nous dis de l’aimer autant.

      Alors non, je ne suis pas d’accord. et je vais reprendre quelques de tes phrase pour te faire bien comprendre.  » Veux-tu être en paix avec hitler? le désires-tu vraiment? « . Je ne comprends pas non plus pourquoi dieu ne transmet pas le même message par la bouche de son propre fils. Le nouveau testament, beaucoup d’entre vous l’équivoque en disant que nous sommes ignorant et que nous oublions le nouveau testament. Mais quel est la différence ? Pourquoi soudainement dieu aurait décidé d’abolir des lois qui étaient au par avant inviolable. Pourquoi ne serait-il pas … par exemple, possible pour une femme d’avorter un enfant qui est victime d’un viol? Cet enfant ne sera probablement jamais aimé et si la jeune femme n’as que 13 ans, comment pourra t-elle simplement donner une chance à cet enfant de vivre? Il sera directement un bâtard et si cette jeune fillette ose avorté, elle ne sera plus aimer de dieu ? C’est dans des circonstance tel que je ne PEUX aimer dieu. Parce que si c’est ainsi qu’il voit son monde idéal, je ne veux pas en faire partit. J’aurai écouter mon coeur et mon amour. Et même si celui-ci vient me voir en personne pour me dire que je le déshonneur, alors honte à lui d’avoir créé l’homme dans son imperfection, je m’aime moi et j’aime les gens qui m’entours de la façon qu’il sont. Si mon ami vit heureux avec un homme et qu’ils vivent le bonheur jusqu’à leurs mort, tant mieux. Je ne voudrait pas qu’il passe sa vie insatisfait et mal dans sa peau et rendre une femme malheureuse avec lui pour être accepter dans les cieux ou il ne pourra pas non plus être lui même dans son repos éternel. Crois ce que tu veux et vit avec … mais ne vient pas imposer ton point de vue aussi cruel aux autres être vivant. Avant de vouloir plaire à ton dieu, demande toi 5 secondes si en clamant haut et fort tes paroles, tu ne blessera pas des gens qui malgré tout, te porte de l’amour. Avant de penser à ta vie éternel, songe qu’il en a qui veulent profiter pleinement de celle qu’ils ont maintenant avec le coeur et la conscience légèrte.

    • Mathieu Fournier décembre 2, 2011 à 21:38 #

      À mon avis, dans toute l’histoire de la littérature, il n’y a pas plus bel exemple de tolérance que Jésus.

      Je le concède aisément même si je n’ai pas la foi.

      Vous, qui avez foi en lui, vous considérez-vous comme un être tolérant?

    • naty décembre 3, 2011 à 17:16 #

      « Dieu hait l’Homosexualite »….quel OXYMORE!!!!Le Dieu dont tu parles est Amour,il ne peut pas hair ses enfants…Le Dieu dont tu parles a pardonne a une femme prostituee ses milles et une aventure…Le Dieu dont tu parles a accepte a ses cotes un lache et un traitre « Judas » tout en sachant que c’etait lui son livreur, le Dieu dont tu parles a choisi sur sa croix « le pecheur » et non le bonfaiteur….

    • Rodriguez décembre 3, 2011 à 18:09 #

      Votre Jésus Christ parle d’amour. Aimer un homme. Aimer une femme. Aimer. Être en paix avec Dieu, c’est être en paix avec soi.

      Aucun enfer n’est pire qu’une vie passée dans le mensonge.
      Aucun salut ne vaut de réprimer qui on est.

      Si votre paradis existe, je vous y souhaite bien du plaisir. Il y a ici des hommes et des femmes qui s’en foutent et qui préfèrent vivre cette vie ci plutôt que d’attendre la prochaine. Laissez-les en paix.

  17. del97 décembre 1, 2011 à 00:00 #

    vous êtes tous fous que Dieu vous fasse grâce car vous n’avez compris que ce qui vous arrange mais vous avez oublie que la bible est aussi composée d’un nouveau testament

  18. Olivier Morin décembre 1, 2011 à 00:18 #

    si la société met des lois et que mille ans après on regarde ces lois là, on risque de trouver ça drôle tellement ça a changer, mais on risque quand même de retrouver certaines choses qui s’appliqueront encore dans mille ans. C’est la même chose dans ce contexte, il faut regarder la société dans laquelle ils vivaient, l’époque, le milieu, et prendre ça en considération. On peut pas juger à la légère des extraits de textes tirés de Lévitiques ou d’autres livres, ils faut d’abord les examiner et les comprendre et ça demande plus qu’une simple lecture, donc ce qu’on essayait de démontrer dans ce cas-ci est invalide puisque rien n’est pris en considération et je suis pas mal sûr que 90% des gens n’ont pas lu la bible ou n’on lu que cet extrait et ont bien rit. La dame a citer Lévitique pour parler de l’homosexualité, elle aurait pus citer des passages du Nouveau-Testament, des textes écrits mille ans après et plus, dans une autre société avec des nouvelles lois où les gens vivent d’une autre manière, qui disent la même chose de l’homosexualité. Je crois que l’homosexualité est une orientation sexuelle établie selon un choix et que c’est un péché, est-ce que ça fait de moi un homophobe? Non, de dire que c’est un péché ne veut pas dire que je n’aime pas les homosexuelles, je dis aussi que d’avoir des relations sexuelles en dehors du mariage est un péché, que de mentir est un péché, nous péchons en beaucoup de chose, est-ce que je hais le péché? oui. Est-ce que je hais ceux qui pèchent? non. Donc arrêtez de dire que les chrétiens sont tous des homophobes parce qu’ils disent que l’homosexualité est un péché. L’amour couvre une multitude de fautes et là j’entends des gens dirent: donc tu aimerais l’assassin de ta femme, ou encore, tu aimes les criminels? C’est pas d’avoir envi de leur faire des calins ou de pas les punir, mais c’est de les aimer assez pour avoir envie qu’ils soient transformés par Dieu et de leur faire savoir ça. C’est aussi de les aimer assez pour être capable de leur pardonner ce qu’ils ont fait, ça me serait impossible de moi-même dans certains cas, c’est pour ça que l’amour de Dieu doit transparaître en moi.

  19. :) décembre 1, 2011 à 02:59 #

    La première partie des saintes écritures a commencé à être rédiger en 1513 avant notre ère par Moise, le libérateur des hébreux. Si les premiers écrits (Les dix commandements) ont été réécrit de sa main au Mont Sinaï, lieu de la fondation de la nation d’Israël, ce ne fut en réalité que les premiers textes législatifs de cette nation. Prés de 600 lois devaient faire de ces 3 millions d’individus (hébreux et sympathisant de toute nation, culture et langue) une nation « pure » sous un régime théocratique (et non démocratique)
    L’ensemble des lois de l’ancien testament, visait donc à préserver ce peuple des pratiques païennes des nations avoisinantes.

    Les lois mosaïques devaient préserver et préparer le peuple à venue du christ, qui lui même abolirait l’ensemble des textes anciens par son sacrifice. Sacrifice permettant de fait, aux non juif de devenir chrétien et de ne plus avoir besoin de se circoncire (entre autres 🙂 comme le montre le livre des actes.

    Seul devait être conservé les lois sur la pureté sexuelle, religieuse et certaines pratiques alimentaires.

    Cité le livre du Lévitique hors contexte, serait aussi habile que cité la constitution de la première république…soit complétement contre-productif.

    Par contre, si l’ancien testament est bien abolit par le sacrifice du Christ, le nouveau continue à condamner les pratiques sexuelles considérées comme non naturelle ou immorales. Il serait donc logique que toute personne se réclamant du Christianisme suivent ses principes fondamentaux, ou abandonne même l’appellation de chrétien.

    Sans aller plus loin, nous comprenons que les écritures condamnent les actes plus que les individus. Mais il est vrai que l’ancien testament nous aurait tous conduit à la mort si nous cherchions à nous y conformer à la lettre. (D’où la nécessité du sacrifice du christ)

    Les 66 livres des saintes écritures semblent sur certains éléments se contredirent, mais quand on les a étudié en profondeur, on comprends qu’en réalité, c’est souvent l’interprétation, hors contexte qui nous induit en erreur.

    • Milie décembre 1, 2011 à 23:02 #

      Je vous avoue ne pas comprendre ce débat, à part qu’il ne faut pas sortir de son contexte des textes de la bible. Je suis athée et vu de l’extérieur, votre religion prône avant tout l’amour, et un homosexuel qui se dit chrétien n’est pas un homme lubrique qui fait passer ses envies sexuels déviantes avant sa foi, mais un homme qui aime, mais il se trouve que ce qu’il aime, ce n’est pas une personne de l’autre sexe…Si la seule faute aux yeux de Dieu d’un homosexuel serait sa relation stérile, alors mettons les choses dans son contexte, c’est à dire celui d’une surpopulation de la planète. Dans ce cas, Dieu voudrait-il vraiment que l’ensemble de la population continue d’enfanter? Personnellement j’apprécie la teneur de cette article parce qu’il interroge sur la légitimité des chrétiens à condamner l’homosexualité…

  20. M. Soares décembre 1, 2011 à 03:03 #

    je pense qu’il a meme pas étudier toute sa Bible .. dans la même il ya les reponses !!!

  21. M. Larrieu décembre 1, 2011 à 16:38 #

    Tout livre religieux, quel qu’il soit, est une suite de dogmes plus destinés à un équilibre social qu’à un équilibre de l’individu.
    Je suis moi-même de philosophie bouddhique et je crois en la seule conscience morale intérieure. Se conformer à des textes religieux revient à refuser de prendre sa propre responsabilité de la vie.
    Il est plus facile de dire: « Je suis les prescriptions de mon Dieu » que de dire: « Je suis ce que m’indique ma conscience intérieure ».
    Suivre un dogme entraîne obligatoirement des contradictions, qu’elles soient temporelles ou éthiques.
    Mais faut-il encore le souligner?…

  22. Funk décembre 1, 2011 à 16:55 #

    Oh wow, moi qui pensait que les arriérées étais seulement au états unis avec la WBC. j’suis tellement décu de voir des gens qui prenne la défense d’un livre qui a été utilisée et, toujours aujourd’hui utilisé pour justifier le mal que les gens font.

    Réveillez vous, comme dirais les témoins de Jéhovah, le Christianisme/Catholicisme est pas la première religion, c’est en faite, une des dernières a avoir été créé.

    Donnez moi 1 raison pourquoi celle ci serais meilleur ou même, plus vraie que les autres.
    Rendez-vous compte que, en supportant cette religion, vous supportez les croisades, les « sorcieres » qui se sont fait bruler durant des siècles, vous supportez des gens comme Rev. Pat Robertson qui utilise des enfants esclaves pour miner des diamants en Afrique, que vous supportez les prètres pédophiles qui utilise leurs pouvoir religieux depuis des centaines d’année, vous supportez que l’eglise se batte contre les gay, se batte contre l’avortement, se batte contre les condoms, qui prouve une dé-éducation scientifique, selon votre religion, le monde a été créée ya 6000 ans oubliez pas, n’oubliez pas aussi que la bible NOUVEAU ET ANCIEN testament sont les « mot de dieu » et que c’est indiscutable, le fait de dire que la bible s’applique plus, enlève l’omniscience de votre « dieu' ».

    C’est sur que, si dieu vous aides a faire votre mot croisé, je vous tiens personnellement responsable de la famine dans le monde, car selon vous, dieu est plus préoccuper par votre mot croisé, votre examen a l’école, votre futur promotion, que votre tante guérisse de son cancer. Ben j’ai des petites nouvelles pour vous, si elle va guérir c’est a cause de la science et des docteurs qui la soigne, priez tant que vous voulez, mais la prière a jamais sauver personne, la science oui.

    Vous me faites pitiez a lire vos commentaires, vous êtes le genre a choisir les passage de la bible qui fait votre affaire comme contre l’homosexualité, tout en ignorant ceux qui font pas votre affaire.

    Saviez vous que selon la bible, un homme peut VIOLER UNE FEMME VIERGE, et payer 50 schekels d’argent au pere et la MARIER. [Deuteronomy 22:28-29]

    expliquez moi donc ca,

    Aussi, selon Timothée, aucune femme devrais avoir autorité sur un homme, même que, si elle veut donner son opinion, ca doit être préalablement approuvé par son mari. [1 Timothy 2:11-12]

    Aussi, les femmes ont pas le droit de sortir en public 7 jours après leur « semaine » [Leviticus 15:19-30]

    Et pour terminer, dieu interdit formellement d’avoir des toilettes dans votre maison, elle doivent etre a part, « hors du camps » [Deutoronomy 23:10-11].

    Bande de chrétiens du dimanche, si vous voulez pas accepter votre religion dans tout le mal qu’elle fait, Arretez de la justifier, vous me dégoutez.

    • Jean de Québec décembre 1, 2011 à 21:57 #

      pardonne moi de te répondre. Je suis bien d’accord que notre religion a fait du mal mais citez les témoins de jéhovat qui pense que l’homosexualité guérie (OUI GUÉRIE comme si c’était un maladie) à l’âge de 20 ans ce n’est pas très bien placer… Ils sont aussi pire que les chrétiens.

  23. Funk décembre 1, 2011 à 17:29 #

    Et pour ceux qui serais tenter de me répondre avec « mais jésus est mort pour nos péchée, l’ancien testament s’applique plus »

    J’ai 2 petites nouvelles pour vous. Si dieu est omniscient, omnipotent, et omni-toute-ce-que-vous-lui-attribuez, Alors pourquoi aurais-t-il écrit un livre, sachant très bien que se livre la serais « plus bon » dans un avenir rapproché, si il est omniscient, pourquoi il a pas donner des loi qui serais universelles?

    Aussi: Matthieu 5:18-19, Jesus dit lui même que les loi s de son père seront toujours aussi valide. [En vérité je vous le dis, dit Jésus, jusqu’à ce que le ciel et la terre passent, pas un seul iota, pas un seul trait de lettre de la loi ne passera, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui violera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux, mais celui qui les mettra en pratique et les enseignera, celui–là sera appelé grand dans le royaume des cieux : Matthieu 5,18-19. ]

    donc, selon Jesus lui-même, si vous déniez la véracités de l’ancien testament, vous n’êtes pas de bon chrétiens.

    Est ce que dieu veut prévenir le mal mais il est pas capable, alors il est pas omnipotent.
    Il est capable, mais il le fait pas? alors il est malveillant.
    Si il est capable et qu’il veut prévenir le mal, alors pourquoi il y a du mal?
    Alors, si il est ni capable et qu’il n’as pas le vouloir, pourquoi l’appeler dieu?

    – Epicurus 33 « AD »

    • eric décembre 1, 2011 à 18:21 #

      Je suppose que ces tirades s’adressent à moi parmis d’autres. On est plusieurs ici à avoir réagi en disant en gros que l’article au dessus ne s’intéressait pas à la foi et notamment la foi chrétienne, mais à une de ses caricatures. Vous répondez sur un ton qui as l’air de s’attaquer à la foi elle-même et en contester le bon sens. Je me permet une seule question : pensez-vous sincèrement qu’en effet les choses sont aussi simples que vous le décrivez et que vos posts réponde à la question de Dieu?

      Pour répondre quand même en une phrase à certaines de vos questions : il y a un espace entre la toute puissance de Dieu et sa toute intervention. Cet espace c’est celui de la liberté humaine. Enfin c’est en gros ça dans le contenu de la foi chrétienne. On peut le discuter ou ne pas y adhérer, le mépriser à la limite si on trouve de bonnes raisons pour ça, mais le déformer et s’y attaquer comme vous le faites ça ne marche pas.

      Encore un chose : le christianisme est une religion du verbe incarné, donc la vérité de Dieu n’est pas contenue dans le livre, mais le logos est dans le monde. Là encore pensez en ce que vous voulez mais ça n’est pas possible de rejeter comme ça le christianisme au nom de ce qu’il n’est pas… sauf à vouloir rester dans un dialogue de sourd.

      • Funk décembre 1, 2011 à 19:42 #

        « pensez-vous sincèrement qu’en effet les choses sont aussi simples que vous le décrivez et que vos posts réponde à la question de Dieu? »

        Quelle question?

        et aussi, oui c’est si simple que ca, violer une femme c’est mal, peut importe ce que ton « dieu » en dit.

        « il y a un espace entre la toute puissance de Dieu et sa toute intervention. Cet espace c’est celui de la liberté humaine. Enfin c’est en gros ça dans le contenu de la foi chrétienne.  »

        donc, dieu est pas omnipotent. dit moi comment je l’ai déformer, J’ai de la misère a comprendre le concept d’un dieu omnipotent, omniscient, omniprésent, qui est supposer « aimer tout le monde » mais qui laisse des enfants se faire violer, tuer, massacrer.

        « le christianisme est une religion du verbe incarné, »

        Si tu implique que le Christianisme as pour but que les gens « vivent comme jesus », j’ai des petites nouvelles pour toi. Les Chrétiens sont les dernier a vouloir vivre comme jesus, jesus a dit de donner tout ses avoirs pour se garder une place au paradis, oh, t’as une maison et un char? FAIL. [Matthew 19:21] *Jésus lui dit: Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. *

        oh mais bon, ca c’est une métaphore, tandis que le reste est vrai, right, ou bien, « je comprend pas le contexte » c’est drôle, les gens sorte cet argument la, mais personne est capable de venir avec un contexte qui justifierais le viol de quelqu’un.

        « Là encore pensez en ce que vous voulez mais ça n’est pas possible de rejeter comme ça le christianisme au nom de ce qu’il n’est pas »

        Au contraire, je rejette toute religions pour ce quelle sont, un moyen de manipulation créée par des humains pour contrôler les humains.

        Une petite histoire a moitié bien écrite, avec plein d’impossibilités et de mensonge, ca la rend pas très très crédible.

        Peut tu expliquer, pourquoi aucun historien du temps a relaté l’histoire de jésus? pourquoi, si quelqu’un a fait de miracles devant des milliers de personnes, personne en parle a part un livre qui a été écrit 100 ans après? Oh bien sur, Jesus a surement exister, Mais jesus est un nom commun pour ce temps, un peut comme « michel », n’importe qui peut écrire une histoire a partir de « michel », yen a tellement, quel est le bon? Des preuves de ses miracles, de ses discours, on cherches encore, on va toujours en chercher.

        Tu dois comprendre que j’ai ete élevé dans la chrétiennetée, je suis même aller dans un collège de pères, contrairement a la plus part des chrétiens qui considère que la bible c’est un TOS, du genre « descendez en bas de la page. cliquez « j’accepte les termes » et bien, j’ai lu la bible, par deux fois.

        J’attends encore des justification pour les viols, les massacres, et les meurtre de plus de 2 million de personne commandé par dieu dans la bible, mais j’men fait pas trop avec ca, vu que ca c’est jamais passer.

        Oh, en passant, c’est Jesus de Nazareth non?, savais tu que Nazareth a seulement ete fondé 300 « AD », exactement au temps ou la bible commençais a se former et a se faire changer pour ce que l’on connais maintenant. coïncidence?

        Inquiète toi pas, j’ai fait mes devoirs.

  24. PoF décembre 1, 2011 à 18:05 #

    Quelques approximations, de grandes phrases citées, et d’a priori ridicules.

    A commencer par l’article:

    « la célèbre animatrice radio » dont l’article parle est en fait un illuminé animant une des nombreuses chaînes télévisée consacrée à la foi. L’Audimat ne dépasse pas les 500 spectateurs, L’émission est kitch, pleine de faux bons sentiments, voire carrément malsaine quand l’animateur se permet d’imposer son interprétation de la bible (il suffit d’un minimum de sens critique pour se rendre compte qu’il est lui-même totalement endoctriné dans une croyance qui le dépasse).

    Vient le moment où un jeune homme (se disant Musulman) lui téléphone pour lui faire part de son questionnement sur certains versets hors d’actualité (le voisin, l’esclavage, la fille). L’article que vous venez de lire en rajoute quelques-uns. La vidéo (disponible sur Youtube) est croustillante, autant pour la pertinence de la remise en question de l’évolution d’une Religion dans son contexte historique que pour les réactions hilarantes de l’animateur qui se disait spécialiste de la Bible, imposteur démasqué.

    Puis vient le commentaire d’ « Emmanuel Dieu est avec nous ».

    Dans son paragraphe intitulé « Quelles sont les raisons qui poussent à l’homosexualité ? »
    Vous aurez droit à quelques âneries issues de sa propre expérience vis à vis du petit écran. Une source fiable qui nous apprend que beaucoup de célébrités ont un penchant pour l’amour entre personne du même sexe. La fameuse corruption de l’argent, ce besoin de braver l’interdit quand toutes les portes s’ouvrent déjà si facilement. Sans parlant de la mauvaise influence des internats « unisexe » (On me murmure à l’oreille que ce concept qui sépare le futur homme de la futur femme est surtout une bribe de notre culture catholique).

    Je vais rajouter une autre raison à l’homosexualité : « le contact avec les cheveux ! »Ne touchez pas les cheveux de vos pairs : Voyez ce qui arrive aux coiffeurs (oui, je sais, pas tous)

  25. Charles décembre 1, 2011 à 18:21 #

    Je ne comprends décidément pas comment on peut baser nos choix de vie et notre façon de vivre et d’aimer sur un roman inventé de toute pièce par des illuminés. Avec l’ouverture sur le monde, l’éducation et les découvertes scientifiques, les mystère de notre origine ne sont plus à découvrir. L’homme est un animal qui naît, vit, dort, pisse, meurt. Il y a des humains homosexuels, comme il y a de nombreuses espèces animales chez lesquelles l’homosexualité est présente. Entretemps il réfléchit, car c’est son principal atout. tous les animaux ont leurs atouts spécifiques qui leur permettre de survivre. Nous, c’est notre intelligence, même si on en vient parfois à en douter à voir comment les gens ne remettent jamais en question le monde dans lequel ils vivent. Comme le disait Castoriadis, ils ne sont pas libres car ils ne sont pas libéré de toute influence. Les chrétiens, musulmas, hindous, chamanistes, bouddhistes, ect. ont tous leurs croyances. Comment pouvons-nous être ethnocentriques à un point ou l’on peut croire que l’une de ces religions est la meilleure? La réponse est simple; l’homme aime marcher dans les pas de l’autre, être comme tout le monde. Ça le rassure. et il a peur de la mort. Il suit donc les religions qui lui promettent une vie éternelle. Cependant, toutes ces histoires sont des inventions purement humaines. Inventées de toute pièces par des gens à l’imagination fertiles qui voulaient se convaincre que leur vie ne se terminerait pas le jour de leur mort. La bible est un livre, écrit dans une langue humaine, par des humains. il n’y a rien de divin dans un livre. Je ne comprends pas comment on peut le voir autrement… Cessez de vous fier à un livre, et comprenez que le monde dans lequel nous vivons est éphémère, tout comme nous tous. alors vivons pendant qu’il est temps, respectons les autres, et respectons-nous. Qui etes-vous pour juger de l’amour de quelqu’un?

  26. FD décembre 1, 2011 à 18:22 #

    Homophobes & autres détraqués fanatiques et intolérants, vous me faîtes vomir.
    Que vous puissiez penser qu’un Dieu existe, soit, mais pourquoi vouloir régir le monde avec vos lois? La Dictature des religions est intolérante et intolérable.
    Dieu, une magnifique invention des hommes pour faire espérer les plus faibles!
    ENJOY !

  27. eric décembre 1, 2011 à 20:30 #

    Autant se tutoyer ouais!

    je répond à tes questions : à la troisième ligne tu dis tu dis toi-même « quelle question », je parlais de celle de l’existence de Dieu et de sa nature si il existe. La question en tout cas n’est pas absolument pas celle de la fidélité des gens qui disent y croire mais celle de Dieu lui-même.

    « “il y a un espace entre la toute puissance de Dieu et sa toute intervention. Cet espace c’est celui de la liberté humaine.  » j’ai été trop court en effet : Dieu est en effet omniscient et omnipotent mais ne dirige pas le monde d’une manière autoritaire ou omniprésente, il laisse l’homme venir à lui. Vois les tentations au désert si tu veux pour illustrer ou les défis lancés sur la croix, Pierre et l’oreille du serviteur du grand prêtre….

    “le christianisme est une religion du verbe incarné,” Je pensais au premier ch. de Jean et c’était pour te répondre à  » n’oubliez pas aussi que la bible NOUVEAU ET ANCIEN testament sont les “mot de dieu” et que c’est indiscutable, le fait de dire que la bible s’applique plus, enlève l’omniscience de votre “dieu’” ça c’est pas vrai, selon la foi chrétienne la Bible est véhiculée par les hommes et elle n’est pas l’expression directe de la parole de Dieu. Je veux dire le chrétien ne pense pas que la vérité définitive de Dieu est contenue dans la Bible. Au contraire Dieu justement s’est incarné dans le monde. En gros ce n’est pas un Dieu de papier mais un Dieu homme.

    J’aime bien le tout dernier verset de l’Evangile de Jean aussi, je suis logicien et peut-être ce genre de paradoxe m’est particulièrement sensible mais tu vois : sur le fait que le Christ ne peut pas être contenu dans le discours c’est assez fascinant!

    Là je dis pas que c’est ce que tu dois croire ni même que c’est la vérité, mais en tout cas c’est ça le contenu de la foi chrétienne.

    « Peut tu expliquer, pourquoi aucun historien du temps a relaté l’histoire de jésus? pourquoi, si quelqu’un a fait de miracles devant des milliers de personnes, personne en parle a part un livre qui a été écrit 100 ans après?  »

    Il y a des présentations du Christ dans Flavius Josèphe entre autres et d’autres sources aussi j’ai plus trop en tête je t’avoue. je vais pas chercher précisément les dates de rédaction des Evangiles parce que je suis persuadé que tu les connais mieux que moi, mais 100 ans c’est l’hypothèse haute pour l’Evangile de Jean qui est le plus tardif. Il y a plusieurs explications qu’on peut avancer comme l’importance de la transmission orale, l’absence d’historien juif au sens moderne en Israël à cette époque. Quand tu te penches sur cette période aussi tu dois bien voir que les « miracles » n’étaient pas alors perçus comme ils le sont aujourd’hui. Je me souviens aussi d’avoir constaté avec surprise qu’un délai de 60 ans pour des « biographies » à cette époque, même de personnage exceptionnel, n’était pas justement exceptionnel. De toute manière je pense que le « Jésus historique » accepté par les historiens n’est pas ton simple Michel. L’enjeu n’est pas son mode de vie mais de savoir qui il est…

    Tu dois comprendre que j’ai ete élevé dans la chrétiennetée, je suis même aller dans un collège de pères, contrairement a la plus part des chrétiens qui considère que la bible c’est un TOS, du genre “descendez en bas de la page. cliquez “j’accepte les termes” et bien, j’ai lu la bible, par deux fois.

    Et ça c’est à ton honneur. Je suis d’accord avec toi sur le fait que de nombreux chrétiens ont la démarche que tu décris, à commencer d’ailleurs par l’animatrice télé dont il est question dans l’article. J’ai pas à distribuer des points d’honneur mais je peux pas m’empêcher d’avoir plus d’estime pour qqun qui se pose vraiment ces questions de la vérité de la foi, que pour qqun qui ne le fait pas, quelle que soient les convictions de l’un et de l’autre.

    J’ai eu un peu la démarche inverse pour ma part : j’ai été élevé proche de l’Eglise, j’ai eu un tas d’objections qui ressemblent beaucoup aux tiennes et je me suis rendu compte qu’il était pas simple et confortable d’avoir la foi (reviens par exemple de tous les crimes dont tu nous accuses de complicité dans ton premier post) et j’ai essayé de me convertir à l’athéisme. J’ai lu des tas de bouquins là dessus, de gens très convaincus, j’ai essayé de m’installer dans ces raisonnements, dans cette croyance… Mais j’ai trouvé que ça ne tenait pas, qu’il y avait des contradictions partout et que ça ne rendait pas d’explications sur le monde et surtout sur l’homme.

    A la fin si tu parles du livre de Josué, bah c’est les violences de l’AT de toute manière… tu dis que tu attends des explications franchement c’est pas moi qui vais te les donner! Ca me fais chier qu’il y ait ça dans la Bible et je le comprends pas, je reconnais pas l’oeuvre de Dieu là dedans. Si tu veux il y a une figure de Dieu dans le NT et dans la vie des saints, dans leurs écrits, dont je pense qu’elle est juste et c’est ça qui compte.

    Sur Nazareth je comprends pas trop : le nom est mentionné dans la Bible de toute manière donc Nazareth existe. Quant à la Nazareth actuelle je crois me souvenir tout de même qu’il y a un site de fouille archéologique qui est antérieur à la période dont tu parles. Après je trouve on s’en fout : l’existnece du Christ est accpetée par la recherche en histoire aujourd’hui de toute manière, au moins comme un leader religieux charismatique. La question c’est de savoir si c’est un simple Michel ou le fils de Dieu comme tu l’as dit. Après de savoir si on a retrouvé aujourd’hui son lieu d’habitation franchement….

  28. moi décembre 1, 2011 à 20:35 #

    Évangile selon Matthieu 5.28 et 5.29
    5.28
    Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur.
    5.29
    Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.

    Et pourtant très peu de personnes sont borgnes…

  29. Sonny décembre 1, 2011 à 21:08 #

    Il n’y aura que des frustrés de la vie, des gens qui n’ont rien compris et des homosexuels qui vont trouver ça bien ! c’est ridicule comme texte !
    Félicitations les plus ironiques à l’auteur !

  30. François décembre 1, 2011 à 21:24 #

    Et si Dieu n’existait pas? Quelle discussion stérile non? Je pense que nous sommes une espèce de primates soi-disant évoluée qui s’est rendue compte de sa qualité de mortelle. Cette angoisse existentielle nous aurait tous poussé au suicide, notre intelligence rationelle a donc toléré la création d’un être magique qui vient nous rendre l’existence terrestre d’apparence absurde acceptable. Les religions ne sont qu’une expression culturelle de l’idée de Dieu et/ou Dieux. Pourquoi les Chrétiens auraient plus raison que les Hindous? Ils vous diront que les Vedas sont les écrits sacrés et que la Bible est païenne. La culture est relative et arbitraire, tout comme la Bible. Je me méfie de toute personne qui n’a pas acquis la capacité de lire la Bible avec recul. C’est un manque grave d’introspection et une réponse facile. Et toutes ces personnes qui ont affirmé que Dieu aimait les homos mais détestait le péché, je vous citerais vous-même Jésus, qui êtes-vous pour juger? De moi maintenant, qui êtes-vous pour prétendre connaître la parole divine (si elle existe) et ses intentions? Moi, je doute de tout, et je ne crois que ce en quoi je vois…deux hommes qui s’aiment et ne font mal à personne, je m’en fous, des fous de Dieu qui écrivent sur des forums qu’ils détestent les homos car Dieu leur a dit, ça, ça m’effraie! Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font!

  31. Jean de Québec décembre 1, 2011 à 21:53 #

    Premièrement, je suis croyante. Or, il y a une limite entre croyante et être aveugle. Voici mon point de vue…

    1- Dieu nous as créé dans un but de reproduction. Lors de surpopulation l’homosexualité ce développe donc autant chez les animaux que chez les humains. ILS NE PEUT CONDAMNÉ DES HOMMES POUR CE QU’IL A CRÉÉ CAR DIEU EST CLÉMENCE. Réfléchissez un peu fanatique de mes deux…

    2- Jésus était un jeune homme dans le vingtaine, début trentaine qui ce promenais en robe, en sandale et tous les soirs ce retrouvais autour d’un feux avec 12 gars… très louche. D’autant plus qu’il ne fut jamais marier.

    3- La bible fut écrite bien trop tard pour être les paroles exacte du fils de dieu !

    4- Elle a fortement été écrite selon les croyances de l’époque il faut évoluer non mais. Pensez vous toujours que la femme n’as pas d’âme ? Wake up !

    5- Il y a eu les dinosaures avant les hommes donc erreur dans la bible Adam et Eve ne furent point les premiers sur la terre prouvant ainsi : La bible n’est pas réponse à tout !

    donc pour faire court, il est bien de croire mais soyez logique que ce livre n’est absolument pas les mots du seigneur. Pourquoi condamnerait-il des hommes et des femmes de vivre de l’amour sous une forme que lui même à décidé qu’il y aurait sur terre.

    • po décembre 2, 2011 à 05:00 #

      Êtes-vous sur d’avoir déjà lu la Bible?! Impossible de reprendre point par point ce que vous dites, tant c’est incohérent.

  32. Ben Bio décembre 1, 2011 à 22:04 #

    Merci Eric !! 🙂
    (Et n’oublions pas la science dans tou cela, le Big Bang et tout ca, lol )

    • eric décembre 2, 2011 à 10:42 #

      Que voulez-vous dire?

  33. Dominique décembre 1, 2011 à 23:35 #

    La Bible. Un livre écrit par l’homme….. au nom de Dieu.

  34. po décembre 1, 2011 à 23:39 #

    Pour être crédible, faut maitriser son sujet.

    D’abord l’Ancien Testament et et le Nouveau sont différent. En effet, de l’un a l’autre, Dieu lui-même revoit sa propre façon de penser et révise sa notion du pardon! (Tiens, pourquoi un simple humain n’en est-il pas capable?!). Facile de citer des passage traitant de l’esclavage, de la mise à mort, etc, encore faut-il bien comprendre ce qu’il y a derrière. La bible est en partie faite d’illustrations et de paraboles.

    J’ai parfois l’impression que l’auteur de l’article à 14 ans, tant son interprétation est au 1er degré (le coup des lunettes de soleil, n’importe quoi…). Pas même une seule logique, là dedans. Ça ne rime à rien d’ailleurs d’être réfractaire à la foi des gens à ce point.

    Ensuite, le mot HOMOPHOBE est employé à tout va. Je suis chrétien et je ne cautionne pas l’homosexualité. J’aime et respecte l’individu; un homophobe, lui, non. Je ne viendrai pas casser la gueule de quelqu’un qui est homo ni l’insulter. Le vocabulaire, c’est important dans la vie.

    Facile de jouer le réac quand on comprend que ce qu’on veut comprendre. Au lieu de cracher sur la Bible qui vous sera d’un enseignement précieux pour divers aspects de votre vie, ayez l’intelligence d’être suffisamment curieux pour approfondir, ne pas réagir comme des pauvres borné(e)s dès le moment où on vous remettra en question, car je suis persuadé qu’être homo ne veut pas forcément dire être nombriliste ni stupide.

    Je respecte chacun, qu’il soit gay ou non, et c’est ce que la Bible m’a enseigné. Au même titre, que chacun se doit d’aimer l’humain qu’il y a derrière un dictateur, un tyran ou un meurtrier. Seuls leurs actes, leur pensées (ou pêchés) ne doivent pas être acceptés.

  35. Monica décembre 2, 2011 à 02:08 #

    Les réponses sont individuelles à chaque individu. Dieu, ce mot est utilisé depuis fort longtemps pour essayé de comprendre l’impalpable. Pour moi le mot est « tout ce qui est ». L’on ne peut pas séparé toutes créations de la vie sans tenir compte de ce qui soutient et permet la vie. « tout ce qui est  » est en tout, pas moins, pas plus, égal, l’énergie qui fait vibrer les choses à des fréquences uniques donc 7 milliards d’êtres humains, tous différents. Nous sommes tous égaux dans « tout ce qui est » mais l’être humain ne se reconnaît pas lui même dans son intérieur, cette beauté de la vie, cette immense richesse intérieur taris par un égo parfois très altéré. Peu de personne parle de l’amour inconditionnelle ! Apprendre à découvrir son intérieur et l’amour qui s’y trouve est un chemin de vie. Les religions, comme tous les personnes qui use de leur pourvoir sur les personnes influençable, n’obtiennent plus autant d’attention et de crédit. La liberté d’être est essentiel à l’évolution de toutes espèces.

  36. Mélody des Bois-Francs et pour l'amour ( peu importe votre orientation!!) décembre 2, 2011 à 03:33 #

    Aux homophobes:

    Oserai-je dire d’abord, et d’un point de vue purement biologique et flagrant, que si nous regardons comme il faut, il est carrément impossible de coucher avec un homme, comme on coucherait avec une femme…. les hommes n’ont pas de vagins!!! Je dis ça je dis rien mais un anus n’est pas un vagin! À mon avis, c’était évident. Donc le fameux argument du texte biblique… faut se calmer.

    De plus, j’aimerai demander à tous ces hommes/femmes bien homophobes et croyant que si l’anus est une histoire d’homosexuels, et bien j’imagine que le fameux fantasme d’enculer sa partenaire féminine, même si elle est consentante, devrais être banni par la mort n’est-ce pas??

    D’ailleurs, que veux dire le fameux commandement si important :
    « AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES »
    Je sais pas mais il me semble qu’en y réfléchissant, les gens pratiquant des orgies pourraient maintenant se défendent on dirait??!!??
    Et ou, on pourrait aussi juste rappeler aux gens que l’amour n’est pas une question de genre féminin ou masculin, mais bien de complicité et de partage, et ce, peut importe le genre sexuel du partenaire.
    Dans le fond, qu’est-ce qui les dérangent tant que ça les homophobes??? D’avoir moins de compétitions? D’avoir moins de partenaires??

    Bref, ce n’est pas tous les croyants que je catégorise, au contraire. Je crois à bien des choses, et qu’une bienveillance est là pour nous. Et, j’ose croire que chacun est capable d’avoir de l,ouverture d’esprit, peut importe sa religion et son statue, et, son orientation sexuelle. Par contre, les gens qui n’arrivent pas à respecter que deux hommes s’aiment et couchent ensemble, ou que deux femmes s’aiment et couchent ensembles; alors, ceux là, les « homophobes » ont un sérieux problème d’ouverture d’esprit et de mise à jour sociale. Et c’est là que réside bien de nos problèmes sociaux.

    Si Dieu nous a créé comme nous sommes, alors, il est interdit d’user de la Bible ( livre romancé pour propager une histoire rappelons-le nous!!!) pour condamner les humains créé par Dieu!! D’ailleurs, la femme qui à condamné l’homosexualité à la radio…. rappelons-nous que selon la bible… la femme n’a pas d’âme…. elle perd donc toute crédibilité… puisqu’elle y croit tant que ça!

    La liberté de l’Homme, c’est la liberté d’aimé l’humain qu’il veut. Un point, c’est tout.

  37. Charlie décembre 2, 2011 à 06:00 #

    Et considérant, selon des études du rapport Kinsey, qu’une grande malorité des hétérosexuels pratiquent la sodomie, rendus-là je ne saisis pas trop en quoi les rapports homosexuel divergent de ceux des hétérosexuels.
    Jésus préchait le respect de son prochain et l’acceptation de la différence, il prônait la tolérance.

  38. Olivier Morin décembre 2, 2011 à 06:26 #

    Pourquoi tant de haine et de paroles vaines, malgré tout ce qui est dit, chacun trouvera à redire pour défendre son point de vue, et c’est facile quand on a tout notre temps devant un ordinateur. Et à la fin, chacun devrait être encore plus convaincu de son idée, se félicitant d’avoir répondu avec brio.
    Moi même j’ai fait un commentaire plus haut car je sentais le besoin de spécifier que d’être chrétien ne fait pas de moi un homophobe, et même qu’aucun Chrétien véritable si l’on veut ne doit être homophobe, cela serait manquer à l’amour que nous devons porter à chacun. Toutefois, ça ne veut pas dire que j’accepte l’homosexualité, au contraire, pas plus que je n’accepte aucun autre péché. Mais moi seul ne pourrai jamais vous convaincre de cela, pas plus de ce que Dieu existe, et c’est là la futilité d’essayer de convaincre.

    Il convient cependant d’en discuter car l’existence d’un Dieu quelqu’il soit est un sujet très passionnant, qui permet de discuter des grandes questions de l’être humain, de remettre en cause son existence et par ce fait de se découvrir et parfois de faire des changements nécessaires dans nos vies.

    De parler avec un esprit de dispute ne mène à rien. On dirait que personne ne désire véritablement discuter, partager et comprendre, que chacun cherche à se rassurer dans sa conception du monde, dans ce qu’il croit ou met en doute (car pour certains, il n’existe que le doute, l’incertitude, et tant qu’on ne sait pas, il n’y a pas de trouble). Je ne vois que des commentaires s’attaquant aux autres commentaires pour essayer de se justifier et d’invalider les propos des autres (pour bien sûr se justifier à travers cela). Ça me désole de voir que c’est la même situation sur tous les sites Web.
    Je le dis souvent (bien que pour vous ce soit la première fois =P), selon moi des conversations de ce genre sur Internet ou a travers quoique ce soit, du moment qu’on ne les fait pas en personne, sont inutiles et superficielles, je ne sais même pas à qui je m’adresse, et je lance des propos autant que je veux en disant ce que je pense sans limite, j’ai le droit de tout dire, j’ai pleins de preuves (n’avez-vous pas remarquer comment il est aisé d’avoir des preuves irréfutables sur Internet?!), bref, ça ne mène à rien. Même que souvent nous remarquerons que lorsque quelqu’un tente d’exposer son point de vue de manière « pacifique », quelqu’un se sent obliger de s’y attaquer, de le détruire.

    Oui bien sûr je généralise mais vous m’accorderez que je ne le fait pas de manière abusive, car en gros, c’est ce que l’on observe non?

    Pensez aussi à ceci, personnellement, je n’ai pas fait une étude approfondie des lois de la physique (par exemple), je me sentirais bien mal placé d’argumenter sur des principes dont je n’ai que quelques notions rudimentaires avec un grand scientifique dans le domaine. Je peux soumettre mes idées, mais même si je pense qu’il existe des erreurs, que j’en suis sûr même, comment me permetterais-je de dire: voici tel notion, et voici ce qu’elle dit, c’est ridicule, ça ne marche pas… Malgré que je ne saisise même pas le sens de la notion en question et que je fasse totalement abstraction du contexte s’il y en a un. Même si je ne parle pas à un grand scientifique, ça demeure stupide n’est-ce pas? Cela est la même chose avec les textes de la Bible, vous ne pouvez pas simplement en mentionner comme cela et dire que ça ne fait pas de sens. Il y en a beaucoup d’exemples sur site. Tout ce que j’aimerais du moins, c’est que vous évitiez d’être inconsidérés dans vos propos. Et pour ceux qui disent avoir lu la Bible plusieurs fois, ça ne veut pas dire que vous la comprenez nécessairement. Je pourrais lire dix fois un livre, et toujours ne rien y comprendre. Arrêtez de simplifier la Bible en disant que c’est un livre pleins d’incohérances, écrits par des hommes, falsifier, etc. C’est un livre qui a passé à travers le temps et qui mérite un peu plus de considération et qui demande plus qu’une simple analyse. Je me permet de répondre à Funk par cela, je ne te connais pas, mais sache que d’avoir lu deux fois la Bible n’est rien, des gens la lieront de multiples fois tout au long de leur vie et y apprendront toujours quelque chose de nouveau. Bref, ce n’est pas un gros conte pour enfants comme certains semblent le croire.

    Je me laisse un peu emporter en écrivant ceci, mais je constate que beacoup de gens sont ignorants (pas dans un sens méprisant) et j’imagine qu’il y en a ici qui ne demandent qu’à parler honnêtement de Dieu car ils s’intéressent aux différentes pensées et je suppose qu’ils y a des gens qui ont le désire comme moi d’échanger sainement sans en venir à des discussions vaines et puériles. Mais est-ce que c’est impossible ici? Si vous n’avez pas envie d’échanger, que votre seul but est de vous moquer et de démolir les autres, je ne peux pas vous faire partir, je n’en ai pas le pouvoir, mais j’ose espérer que vous nous feriez le plaisir d’arrêter, s’il vous plaît, voilà!

    • Ombreloup décembre 2, 2011 à 16:58 #

      Merci Olivier Morin pour donner à ces échanges un ton un peu plus pacifique. Je suis en accord avec vos propos, le sujet mérite que l’on s’y intéresse et ce, avec courtoisie.

      Je suis homosexuelle et athée.
      J’ai suivi une éducation catholique et aujourd’hui, du haut de mes 21 ans, je m’intéresse beaucoup aux origines de l’homophobie que l’on retrouve souvent associé à la religion. Pourquoi ? Comment ? Je vous le dis très franchement, moi je ne comprends pas votre problème avec les gens comme moi, les homos. Pour moi c’est tellement normal ! C’est comme ça que je suis, depuis toujours. Si cela m’a ennuyé au début, lors de mes premières histoires avec les filles, c’était uniquement à cause du regard des autres. Mes amis s’en fichaient, ils savaient que nous ne faisions rien de mal, nous ne faisions que nous aimer. Avec enfantillage, avec passion… Un peu comme tout le monde je pense, ou je l’espère pour tous. Par contre ça en dérangeait d’autres, j’essaye de comprendre pourquoi ; jusqu’à présent en vain. Les arguments avec Dieu, ou la Nature, me semblent tout simplement absurdes.
      Pour ce qui est de mon athéisme, je ne ressens tout simplement pas le besoin ni même la simple envie d’avoir un être suprême et abstrait qui dirigerait ma vie. Quand bien même Dieu existerait, je ne le voudrais tout simplement pas dans ma vie ; je ne ressens pas le besoin de lui parler (sans méchanceté aucune en disant cela !). Si j’ai besoin de force, de courage, de soutien, je trouverai tout cela auprès de ma famille et de mes amis. Je ne pense pas qu’il faille obligatoirement faire parti d’une doctrine religieuse pour avoir un comportement moral, ainsi que pour avoir conscience de ce qui est mal et de ce qui est bien.
      Je ne pense pas non plus vraiment à la mort. L’histoire de paradis ou d’enfer m’importe peu. J’entends profiter de ma vie pleinement et librement, tout en respectant mon prochain. Essayer d’être heureuse tout simplement.
      Quant à la Bible, je rejoints de nombreux avis déjà donnés : un livre écrit par des hommes au nom de Dieu. Pas la parole de Dieu. Qu’il faut lire avec un certain recul (l’époque, les erreurs possibles de traduction etc.). La caricature donnée par l’auteur de cette lettre est, drôle dans un premier temps je trouve, mais aussi facile.

      • Olivier Morin décembre 7, 2011 à 04:41 #

        Salut, merci d’avoir pris le temps de lire et content que tu partages la même envie. J’aurais voulu répondre avant, mais j’étais encombré de travaux, alors mieux vaut tard que jamais comme on dit, en espérant que tu reçoives ce message. Tu dis que si Dieu existait, tu ne le voudrais pas, car tu n’en a pas besoin, mais si tu savais qu’il y a un dieu qui a fait toute chose et que de lui vient l’amour qui t’entoure et que tu mets toi même en oeuvre, ne voudrais-tu pas connaître et remercier ce dieu? Si j’ai une chose à dire, c’est que peu importe que tu sois homosexuelle, ça ne doit pas t’empêcher de te rapprocher de Dieu. Je sais que tu n’y crois pas, mais si tu t’interroges, cherche-le et son amour sera suffisant. J’ai aimé lire ta réponse, et tu a l’air de quelqu’un de bien. J’avais écris un message beaucoup plus long, mais j’ai décidé de ne pas le mettre car je traitais d’autre chose et bon, mais si tu es intéressée, je pourrais le mettre ou te l’envoyer. Bonne Nuit ou bonne journée dépendamment de quand tu verras le message (si jamais tu le vois!).

    • Rodolphe M'Barek décembre 2, 2011 à 20:46 #

      Merci pour ce message qui, espérons le, apportera un débat plus constructif par la suite.

      • Olivier Morin décembre 7, 2011 à 04:44 #

        Ça fait plaisir! Bonne Journée.

    • Pascal décembre 2, 2011 à 23:14 #

      En fait, et simplement, tout découle d’un désaccord entre les deux parties : la véracité de l’existence de Dieu et, par le même fait, de tout ce qui s’y rattache. Ainsi, construire un argumentaire postulant que nous sommes ignorants et que nous agissons comme quelqu’un qui cite une science complexe qu’il ne connait pas, c’est automatiquement frapper un mur de l’autre côté : si Dieu n’existe pas, alors on ne peut pas considérer la Bible comme un argument sérieux, donc on peut la citer comme l’on veut (j’ajouterais que, pour moi-même, je considère de toute façon qu’on ne peut considérer les études religieuses et théologiques comme égalant une science, pas plus que l’on ne peut considérer les études littéraires comme étant science, et je dis cela en tant qu’étudiant en littérature).

      Donc, nous disions qu’un argumentaire de la sorte frappe automatiquement un mur. Or, la réponse de l’athée frappe, évidemment, un mur auprès de l’homme ou de la femme de foi. Et il est là, donc, le problème de ce grand débat houleux. Autant l’athée demande une preuve de l’existence de Dieu avant de concéder quelque point que ce soit au second, ce dernier demande une preuve de la non-existence de Dieu avant de lui donner raison.

      Bref, problème. Ne me réclamant pas d’aucune des deux parties, j’ai envie de construire mon propre argumentaire (qui sera assez bref) en omettant, tout simplement, toute question de foi, de divin, etc. Je vais essayer de construire mon plaidoyer seulement sur des questions biologiques, tout en y ajoutant de grandes doses de philosophie, puisque j’ai toujours aimé réfléchir par moi-même, d’aussi longtemps que je me souvienne…

      L’homosexualité, un choix ?

      Alors ma position là-dessus est simple. Les attirances humaines sont, à ma connaissance, supportées par la production de substances chimiques, comme les phéromones. On ne peut pas les nommer comme seules responsables, mais elles ont un grand rôle à jouer. Alors, d’un certain sens, nous sommes légèrement poussés par nos substances chimiques à préférer telle ou telle personne. Sauf que, on le sait, nous sommes capables de décider de nous-mêmes. La plupart des gens savent réfléchir au moins à un minimum du genre « est-ce que je le veux, ou non ». C’est ce que l’on appelle le choix. Ainsi, si je crois que hommes et femmes naissent avec une certaine prédestination vers un genre ou l’autre, la réalité, elle, c’est qu’à tout moment, dans tout processus amoureux, on peut se poser la question « est-ce que je veux être avec telle ou telle personne ». À mes yeux, il y a choix, ou à tout le moins, choix de ne pas se battre contre ses pulsions humaines. Cela dit, la réponse tient autant pour les homosexuels que pour les hétérosexuels, et tout ce qu’il y a entre les deux. L’hétérosexuel qui ne fait que répondre à ses pulsions agit d’instinct, et non de réflexion, non de choix. Celui qui n’agit pas selon son instinct prédestiné, il choisit d’être avec la personne qu’il est.

      L’homosexualité, bien ou mal ?

      Je vais essayer de répondre par une question : qu’est-ce que le bien, qu’est-ce que le mal ? Dans mon grand désir de ne pas utiliser aucun argumentaire athée ou religieux, je vais répondre ceci : on ne le sait pas. Alors je propose une solution intermédiaire : la définition démocratique par l’Homme du bien et du mal. Oh ! Je suis bête ! Ça existe déjà ! Ça s’appelle la loi. Je n’ai rien d’autre à ajouter. Les lois, votées par des processus plus ou moins démocratiques, ont déjà plus de légitimité que toute dictature pour imposer la définition du négatif et du positif. Je rêverais de plus de démocratie encore, par exemple de référendum populaire à chaque loi votée, mais bon. Pour moi, on décide du bien et du mal de manière arbitraire, parce que, tant que l’on ne m’apportera pas la preuve de l’existence ou de la non-existence du bien et du mal, je ne voudrai pas dire qu’ils existent de manière absolue, ni qu’ils n’existent pas. Ainsi, dans certains pays, l’homosexualité est mal, dans d’autre, c’est bien, et dans certains, ce n’est pas défini.

      L’homosexualité, un débat dépassé ?

      Personnellement, je crois que tous les débats entourant les termes avec la terminaison -sexualité sont dépassés. L’époque des grandeurs est terminée. On a pris conscience de notre caractère individuel et unique. J’ai remarqué un commentaire qui condamnait l’individualisme de la société, mais force est d’admettre que la situation actuelle est un fait social causé par un mode de vie pas seulement immédiat, mais millénaire. Combien de fois avons nous entendu un président américain républicain baigner un discours de droite économique et sociale (à mes yeux, c’est la droite qui porte le plus à l’individualisme) dans de nombreux « God Bless You! » et autres promesses à caractère religieux ? Trop souvent (et comprenez que je ne blâme pas le croyant, ici, je me contente de constater que la religion est l’une des causes et, surtout, l’un des moyens, de ces discours). Donc, à l’époque où nous sommes un individu unique, de quel droit devons-nous nous mêler de la vie sexuelle des autres ? En fait, sommes nous effectivement si intéressés que ça par la vie sexuelle des autres ? Est-ce que l’on veut véritablement savoir comment baisent les voisins ? Je crois que toutes les parties seront d’accord avec moi que la sexualité est une affaire personnelle, et que l’amour, par contre, touche plus de gens autour de nous. Je propose de recentrer le débat autour de la question de l’amour, et de se demander si ce n’est pas possible que chaque homme et chaque femme naisse tout simplement avec la capacité universelle d’aimer, au cours de sa vie, des hommes et des femmes, sans distinction sexuelle. Je suis persuadé que l’amour n’est pas une question de chromosomes.

      Maintenant, je m’en voudrais un peu de me contenter de faire du hors-sujet simplement pour défendre la question sous-tendue, alors que l’originale porte sur l’utilisation de la Bible contre la Bible. Je ne crois pas qu’on peut blâmer qui que ce soit pour retourner un argument contre lui-même, surtout quand on remet en question l’argument même et que c’est fait avec humour. L’auto-dérision et la dérision en générale, ce ne me semble pas être quelque chose de particulièrement douloureux. De toute façon, ça s’est vu pour des sciences, aussi, par exemple la ‘pataphysique. Ça se moque d’à peu près toute les sciences naturelles, et pourtant je trouve ça drôle. Ça sert à faire réfléchir, et ça porte souvent le débat ailleurs.

    • charlotte décembre 3, 2011 à 21:19 #

      Et c’est seulement la pratique sexuel qui diverge mais ceci-dit , la majorité des couples hétérosexuels pratiquent la sodomie … Bref.

      Moi je ne comprends pas en quoi les pratiques sexuelles d’un individu concerne autrui.

      L’intimité c’est personnel tout comme le rapport à dieu et celui à deux 😉

      De toute façon la bible n’a pas été écrite de la main de Jésu, déjà là pour moi il y a un problème.

      • eric décembre 7, 2011 à 14:04 #

        Et l’Eglise perçoit la sodomie de la même manière qu’elle soit pratiquée entre deux hommes ou entre un homme et une femme…. tout comme toutes sortes de pratiques comme le travail le dimanche, l’indifférence envers son prochain, l’absence de pratique des sacrements où tout plein d’autres choses qui ne provoquent pas une telle émotion.

        Je ne comprend pas pourquoi sa position sur les pratiques homosexuelles provoque une telle levée de boucliers en particulier, alors que sur tant d’autres points qui n’engagent qu’eux les hommes d’Eglise sont laissés libres de penser ce qu’ils pensent. On en vient à se demander si tout celà est vraiment sincère!

      • gulby décembre 16, 2011 à 14:09 #

        Eric, j’aurais tendance à vous répondre que dans mon cas (je n’ai aucune légitimité à parler au nom des autres intervenants), ça n’est pas tellement la position actuelle (je me fiche pas mal des positions, d’ailleurs, chacun fait ce qu’il veut… :P) de l’Église qui me pose problème, ou les opinions éclairées d’individus croyants ET tolérants (comme vous semblez l’être, au moins en partie) (sisi, ça existe ! :D), mais simplement l’utilisation qu’en font certaines personnes pour se permettre, au nom de la Foi, de faire du mal à d’autres personnes.

        Ne pas cautionner l’homosexualité parce que la croyance que l’on a la réprouve, ma foi, si ça ne porte aucune autre conséquence, et bien tant mieux ! Mais quand des humains, qu’ils aient un mode de vie irréprochable ou non par ailleurs, hein, sont tués, mis au ban de la société, discriminés, uniquement ou principalement du fait de leur vie de couple et/ou de leurs pratiques sexuelles normales (oui, à mes yeux, l’homosexualité n’étant douloureuse pour personne, c’est une sexualité normale, même si le terme « normal » est tout à fait galvaudé ici, comme ailleurs), ça me dérange. En fait, pire, ça me met en colère, m’attriste, et me donne envie de dire à ces gens-là pourquoi.

        Ça paraît concevable, n’est-ce pas ?… Personnellement, je réprouve également l’interdiction de travailler le dimanche ! 😀 Mais socialement, ça pourrait être difficile de mettre en place le travail « quand on veut pourvu qu’on ait des jours de repos »… Par habitude, nous avons suivis cette tradition du dimanche, et voilà tout.

        Quant à l’absence de la pratique des sacrements, ma foi… Je ne suis pas assez informée, mais il me semble que beaucoup de croyants catholiques continuent de demander les sacrements, que ce soit à travers le baptême, le mariage, ou les derniers sacrements avant la mort. Non ?…

        En tout cas, je rejoins certaines personnes ici : si débat il doit y avoir (et ça reste encore à prouver, je pense que plus qu’un débat, il nous faudrait un nouveau prophète pour faire le point…), il faudrait dans l’idéal qu’il se passe dans le respect de chacun, croyant, non croyant, agnostique, et autres. La critique ne porte pas sur les individus ouverts au débat, de quelque bord qu’ils soient, mais bien à ceux qui en dépit de toutes les lois (humaines et divines, si je comprends bien) se permettent d’appliquer leur propre justice en ôtant la vie à d’autres. Quel qu’en soit le prétexte…

  39. Lucie décembre 2, 2011 à 17:38 #

    L’auteur de la lettre ouverte devait être un des lecteurs de « L’année où j’ai vécu selon la bible », qui, bien que pêchant par sa faible qualité littéraire, a l’intérêt de démontrer l’absurdité d’une interprétation littérale, totalitaire et inchangée de la Bible. Autre temps, autre moeurs. On ne peut pas régler son comportement quotidien selon des règles écrites par on ne sait même pas qui il y a beaucoup trop longtemps.

  40. Fenisk décembre 2, 2011 à 17:41 #

    Mais… c’est incroyable ce ramassis de conneries…
    Vous ne voulez pas arrêter d’être faibles et naïfs avec vos superstitions pourries? Dieu, Allah, père-noël, licornes, même combat.

    Certes, les textes religieux contiennent quelques belles leçons de vies, mais qui ne font que cacher la merde au chat. Les croyances et les entités surnaturelles telles que votre « Dieu » sont créées de toutes pièces par les hommes d’antan qui n’avaient pas les moyens de comprendre ce qui est aujourd’hui parfaitement expliqué par la science. Vous continuez à vivre comme des primitifs, faibles d’esprit et terrorisés par la mort et par la seule idée qu’il puisse ne rien avoir.
    La religion n’est qu’ignorance, fanatisme, extrémisme, guerre, manipulation politique. Vous n’avez pas le droit d’inculquer des conneries pareilles à vos enfants. Vous ne faîtes que profiter de leur naïveté pour leur transmettre vos craintes.
    L’altruisme est une valeur humaine, pas religieuse. Je chie ouvertement sur toutes les religions et n’en suit pas moi respectueux de mon prochain. Je vie ma vie heureux tout en tolérant que la majorité d’entre vous croient en des bêtises comme le père-noël, dieu, le tarot ou les fantômes.

    Je ne peux que vous conseiller d’ouvrir les yeux, de chercher les réponses à vos questions dans les bouquins de science et, ainsi, de ne pas mourir con.

    • Fenisk décembre 2, 2011 à 18:27 #

      Je constate qu’il y a plusieurs commentaires violemment homophobes ici, n’y a-t-il pas de modération sur ce site?

    • eric décembre 4, 2011 à 22:15 #

      J’ai pas tout lu j’avoue mais une bonne partie de la discussion… Je ne vois qu’un des commentaires qui puisse être taxé d’homophobie…. Quelle violence par contre dans vos propres propos! La violence et le mépris envers la foi sont ils déjà si acceptées que vous ne vous en rendiez pas compte? Vous êtes respectueux envers votre prochain, l’êtes vous envers l’autre en tant qu’autre? En tant qu’il pense différemment de vous? Je me permet de souligner votre appel à la modération, qui peut ne pas être une bête censure mais une simple invitation à reformuler certaines idées ou éliminer ce qui n’est que pure insulte. Egalement d’ailleurs si nécessaire pour les propos homophobes!

  41. J. Rivard décembre 2, 2011 à 18:46 #

    J’adore! Ça nous rapelle combien il est important de ne pas tout croire et d’être critique face à ce que l’on nous dit dans tous les aspects de notre vie.

    À la lecture de quelques commentaires sur cette page, j’ai plusieurs questionnements. Plusieurs disent qu’il s’agit des propos de l’ancien testament et que «Jésus a condamné ce livre», et que celui-ci a proné ou pronait, ou je ne sais qui prone dorénavant le nouveau testament. Ma question, d’où viennent ces livres? J’aimerais un petit petit brin d’histoire!

  42. edouard décembre 2, 2011 à 19:51 #

    C’est tiré de west wing. Ça devrait être écrit dès le départ dans ce texte. L’inspiration de ce truc est extrêmement flgarante.

    • ladycharly décembre 4, 2011 à 09:59 #

      Bonjour, la vidéo est diffusée dans le 3ème commentaire.

  43. Ouam-Chotte décembre 2, 2011 à 20:01 #

    C’est beau et joyeux comme un péché cette lettre…

  44. Tom décembre 2, 2011 à 20:02 #

    À tous ceux qui commentent sur le fait que le texte est basé sur l’ancien testament: la condamnation des homosexuelles, ne vient-elle pas de l’ancien testament non plus? Si vous trouvez que le texte ci-dessus n’est pas correct parce que Jésus même a dit que l’ancien testament « n’existe plus », ça implique que aussi la condamnation des homosexuels n’est pas valable, non?

    • eric décembre 4, 2011 à 22:18 #

      Je fais partie de ceux qui commentent comme vous dites. En effet je ne soutiens pas plus la journaliste dont il est question dans l’article et réfute toute lecture littérale des textes en particulier de l’ancien testament. Je pense que c’est contraire à la foi chrétienne.

  45. Rodolphe M'Barek décembre 2, 2011 à 20:39 #

    Bonjour à tous.

    Je vais parler de ce que je connais le mieux… mon expérience !

    Je précise dès maintenant que je suis homosexuel et de plus non croyant. Voila, le tableau est posé.
    Cependant, je respecte les religions et les croyances de chacun. Pour moi, la tolérance, c’est d’accepter l’autre comme il est, avec ses différences…c’est ce qui fait la richesse de ce monde.

    Je trouve bien plus important de passer un message de tolérance et d’ouverture plutôt que de jugement. Peu m’importe que mon voisin soit croyant, non croyant , homosexuel ou hétérosexuel…. ce qui m’importe est, qui est cette personne?? Elle ne se limite pas à une religion, une orientation sexuelle. Je vais plutôt observer ses valeurs humaines.

    Et oui, un homo non croyant peut avoir des valeurs. Pour ma part, je travaille auprès d’enfants handicapés avec des troubles envahissants du développement. Je travaille également avec une association au Maroc qui oeuvre auprès d’ enfants des bidonvilles près de la frontière algérienne.Tout ça pour dire que mon temps je ne le passe pas à juger mais à agir …

    De part ma personnalité tolérante, je suis accepté par tous et fréquente donc des gens de différentes cultures, religions et de différents niveaux social.

    Juste une précison sur l’homosexualité. On ne choisit pas de devenir homosexuel, on est (nait) homosexuel. Il n’y aurait pas trente pour cent de suicides en plus chez les jeunes homosexuels par rapport aux jeunes hétérosexuels si c’était un choix…

  46. LL décembre 2, 2011 à 21:06 #

    Je n’ai qu’une chose à répondre aux homophobes; MÊLEZ VOUS DONC DE CE QUI VOUS REGARDE. Est-ce qu’on va voir ce qui se passe dans votre chambre à coucher? Est-ce qu’on vous fixe sans arrêt et qu’on vous juge lorsque vous marchez main dans la main dans la rue? Et puis d’ailleurs, est-ce que quelqu’un vous a forcé d’essayer l’homosexualité? Non? Bon ben alors, il est où le mal. S’il y a bien un message qu’on peut conserver de la bible, ce serait bien  »Aimez vous les uns les autres » mais moi, j’aurais bien aimé que Jésus dise:  »Laissez les vivre »

    Laissez les autres vivre leur vie comme on vous laisse vivre la vôtre. Bande de senteux…

  47. Onlux décembre 2, 2011 à 21:17 #

    Je vais faire simple:
    Toutes choses sont permises dans la vie, mais toutes ne sont pas avantageuses.

  48. Chris décembre 2, 2011 à 21:45 #

    Charité bien ordonnée commence par soi-même. Aimez-vous les eux les autres comme je vous ai aimé. Et j’ose dire que nous respectons davantage les autres en commençant par se respecter soi-même.

    Ces échanges sont fort intéressants malgré que je ne les ai pas tous lus. Il est intéresant de constater que certaines personnes se laissent gouvernés par un livre écrit par d’autres hommes soit disant étant le livre de Dieu. Je pense avoir une belle morale et de belles valeurs qui me viennent de mon éducation ainsi que de certains principes inculqués par la Bible. Mais Dieu m’a créé et je suis un être pensant. Je crois qu’il (ou elle!) s’attendait èa ce que je me serve de ce dont il m’a dotée. Donc, je suis capable de me faire mes propres opinions en fonction de mes valeurs et aussi des arguments qui me sont parfois présentés.

    Je crois en Dieu, mais pas en la Bible et encore moins en l’église. je règle mes comptes directement avec lui (ou elle!), je lui rend hommage en essayant d’apprécier et de respecter chaque jour ce qu’il a créé pour nous, en aidant mon prochain et en prenant soin de moi. Et oui! de moi! parce qu’il ma créée moi aussi et je me dois donc respect.

  49. Humanité inc. décembre 2, 2011 à 22:20 #

    Ce débat est vraiment intéressant, et le texte (merci d’avoir souligné qu’il vient en effet de l’excellente série West Wing) apporte une dimension intéressante à l’interprétation textuelle des écrits saints. Il faut rappeler que:

    1) Les textes cités sont des textes qui, à l’époque, se voulait des textes de loi, pour garantir une moralité. Le Lévitique a subi de nombreuses transformations pour devenir, du 5e siècle vers la fin du 1er siècle av. J-C, sensiblement le texte que l’on lit aujourd’hui dans l’Ancien Testament (et la Torah). Ce sont des règles qui ont plus de deux millénaires, qui elles-même sont souvent prises hors contexte. Les règles casher sont à la base des lois de salubrité. Étant des lois, on pose le problème « moral » et on applique une sanction. On fait la même chose aujourd’hui.

    2) Ceci dit, il faut lire la Bible comme étant également l’évolution d’un pouvoir politique. De nombreuses décisions ont été prises sur des paraboles et des écrits religieux (toute religion et tout texte confondu). On l’a même modifié pour inventer de nouveaux concepts. L’Immaculée conception est apparue un millénaire après la naissance de Jésus. Les textes non-canoniques parlant des frères et soeurs de Jésus ont été mis de côté (on voit par contre quelques passages dans Matthieu). La Bible n’est pas la parole de Dieu, mais une interprétation de ce que les Hommes pensent l’être, et c’est une notion que plusieurs ne comprennent ou n’assimilent pas.

    3) Dans l’écriture et la réécriture, les contradictions du mythe émergent. Comment combiner la prémisse du Nouveau Testament (aimez-vous les uns les autres) et plusieurs aspects des premiers textes (surtout du Pentateuque). Celles du Dieu vengeur et du Dieu d’amour. Voyant ce qui est évidemment obsolète (tout comme des lois récentes le sont parfois), il faut comprendre que certains passages ne doivent pas être pris textuellement, comme le font souvent les plus extrémistes, sans les mettre en contexte.

    Je ne suis pas athée, mais résolument agnostique. Si je mets en question l’existence de Dieu, je ne peux passer à côté des valeurs chères – telles le pardon et l’amour – que véhiculent le Nouveau Testament. On peut me critiquer, de dire que je ne prends que certaines sections de la Bible (et d’autres textes) textuellement, et d’en faire miennes, mais je tente de ne pas m’endoctriner, sachant que la Bible est (malheureusement) devenue, au cours du temps, un instrument de pouvoir écrit et interprété par les humains. Comme tout le monde, à partir de la Bible, je construis ma propre moralité.

    Ceci dit, selon moi, c’est complètement absurde de condamner les homosexuels sur les prémisses de la Bible, sachant que cette prémisse peut être contredite par cette même Bible.

    Il faut comprendre que ce n’est pas la Bible qui est contredite, mais vos propres valeurs.

    Plusieurs ont la sagesse de le reconnaître.

  50. Fred décembre 2, 2011 à 22:54 #

    Je ne comprend pas que les anciens dieux Grecs et Romains ont été délaisser.
    Ils sont bien plus amusant et intéressant.
    Et il y a avait plus de choix pour en trouver un qui représente mieux chaque personnalité.
    Hadès est mon préféré personnellement.

    La religion avait une valeur lorsqu’elle représentait union de la communauté, cependant elle fut remplacer par la internet. Il y a beaucoup plus de gens qui peuvent vivre sans dieu, mais ne peuvent passer une journée sans Internet. Pensez-si!

  51. verveine décembre 3, 2011 à 01:58 #

    Bonjour,
    J’ai bien rit en lisant votre commentaire! L’humour est toujours une bonne façon pour mieux faire passer des messages. Si l’être humain est à l’image de Dieu et que Dieu est parfait … OU LA LA qu’il doit être bon… je pense que c’est tellement abstrait que c’est difficile à s’imaginer ou concevoir pour une personne faite de chair et d’os. (moi jsuis la côte d’un homme alors :P) Si dieu est parfait, il aime profondément l’être qu’il à crée. Regardez autour de vous, les ptits animaux, la belle forêt réconfortante, la capacité d’éprouver l’amour, la joie et de décider ce que l’on souhaite faire de sa vie. être homosexuel est un choix. Et Dieu en tant que bon papa voulant le meilleur pour sa progéniture pourrait tout même ne pas être en encore avec ce choix…Par ailleurs cela n’atténuera jamais l’amour qu’il a pour cette personne. (penser à un papa idéal, imaginez- le avec ses ptits yeux doux et une belle barbe blanche, bon ok ça c’est mon image à moi.) L’ancien testament à été aboli par Christ (voir 2cor.3:1-18), ce testament à eu son utilité au début des temps pour éduquer les premières générations (imaginez ils partaient à zéro en ce qui à trait à l’hygiène, etc)
    Enfin, retenonsque ce qui fait le plus de mal à une personne homosexuelle, c’est le fait d’être jugée, stigmatisée, c’est une forme de violence qui va contre l’amour. Qu’en pesez-vous

  52. Dominique décembre 3, 2011 à 02:58 #

    Il y a une chose que je n’arrive pas à comprendre, d’après les enseignements de la bible le péché est pardonnable ? On ne refuse personne au royaume de Dieu ? Alors pourquoi ne pas laissé les autres pêcheurs faire leur salut en temps opportun, selon leur destin. Pourquoi s’infiltrer dans leur vie et dicter des règles comme le fait l’église catholique ?

    Quoi que personne n’est venu nous imposer « sa façon » de vivre mais plutôt défendre leur croyance. Je perçois de plus en plus une séparation entre l’église et les croyants donc c’est une question en l’air sans visé personne.

    À mon avis l’église est la branche extrémiste du catholicisme comme il s’en trouve dans chaque religion et ce sont les extrémistes que je ne comprendrai jamais.

    • eric décembre 4, 2011 à 22:25 #

      Mais l’Eglise ne s’infiltre pas dans les vies. Elle est le rassemblement des croyants donc donne des repères, guide le croyant dans sa foi. Elle fait appel au jugement et à la contribution de chacun. Par ailleurs elle n’oblige ni ne force personne à suivre ses exhortations. En tant que catholique romain j’ai le sentiment bien souvent que des gens, au nom de la lutte contre l’homophobie par exemple, s’infiltrent dans ma vie et dans ma conscience pour décider ce qui y est bon et ce qui y est condamnable

  53. JOHN décembre 3, 2011 à 03:07 #

    NE CONFFONDEZ JAMAIS L’ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT CAR C’EST L’AVANT ET L’APRÈS JÉSUS-CHRIST DONC DEUX TYPES DE LOIS DIFFÉRENTS.

  54. Maxime décembre 3, 2011 à 05:33 #

    Je crois que Dieu existe. Je crois aussi que l’existence de Dieu a permis à des tas de gens perdu, souffrant et vivant dans la peur de retrouver espoir, de se remettre sur pied et de vivre une vie plus riche et plus satisfaisante. Je crois que Dieu, par son existence, a poussé des tas de gens à commettre des gestes de Bien, à aider son prochain et à réfléchir sur le sens de la vie d’une manière profonde et délicate.
    Je crois que Dieu existe qu’Il est là pour vous aimer, mais que pour recevoir cet amour, il faut la laisser s’incarner en nous et la ressentir au plus profond de nous. Quand Dieu est amour, alors Dieu est bon pour nous.
    Je crois que Dieu existe, mais je ne crois pas qu’il existe ailleurs qu’à l’intérieur de chacun de ceux qui y croient. Dieu existe pour le chrétien, les divinités Hindous servent de guide à chacun de ses croyants et la réalité du Nirvana ne fait aucun doute pour chacun des croyants du bouddhisme. La religion a été créée par des êtres humains, des êtres troublés, complexés, en prise avec un monde dur et rempli de souffrance. Par la religion, ces gens ont pu y créer un ordre. Par la parole, les gens ont su ordonner le chaos, et d’une manière qui s’avère souvent belle et inspirante. N’est-il pas merveilleux que les créateurs de la genèse aient pu saisir, dès les premières lignes, la nature fondamentale de la religion? Un monde spirituel rempli de chaos ordonné par la parole de Dieu.
    Le fait que Dieu n’existe pas ailleurs qu’en nous est-il vraiment si choquant ? Le monde lui-même existerait-il si nous n’étions pas là pour le contempler ? Tout ce que nos sens nous permettent de percevoir n’est-il pas qu’une création de notre esprit, le cerveau humain ayant l’incroyable faculté de nous raconter une histoire en convertissant de simples particules d’énergie qui frappent notre rétine à une certaine fréquence en une vision du monde qui nous semble claire ? Ou encore de transformer de simples vibrations de l’air en des sons qui peuvent nous instruire et nous émouvoir? Le monde existe à l’intérieur de tous ceux qui le perçoivent, à l’instar de Dieu. Qui sait ce que serait le monde si nos sens n’étaient pas ceux que nous avons ? Serait-ce vraiment le même ? Chaque personne porte en elle un univers, et l’existence de Dieu n’est limitée que par sa propre foi envers celui-ci.
    Je crois que toute religion, lorsqu’elle nous pousse vers la compassion envers tous les êtres humains qui sont, tout comme nous, pris dans ce monde physique dur, est bonne. Je crois aussi que ce qui éloigne de la compassion ne pourra mener qu’à une augmentation de la souffrance, et que cette souffrance nous rattrapera immanquablement. Je ne suis pas Chrétienne, mais je crois au Bien, et je crois que si nous souhaitons faire de Dieu un moteur pour faire le Bien, alors l’existence de Dieu est certainement bénéfique.
    Je ne suis pas une relativiste, je crois qu’il existe bel et bien des choses qui doivent être considérée comme moralement inacceptable et que certaines choses sont moralement souhaitable. Je ne crois pas qu’un homme qui en aime un autre ou une femme qui en aime une autre n’occasionne de souffrance à qui que ce soit. Je crois qu’une personne homosexuelle vivant dans la honte de ses désirs et dans le déni d’elle-même ne contribue qu’à augmenter la souffrance dans le monde en oubliant la personne envers qui il est le plus important d’avoir de la compassion : Envers soi-même. Chaque personne mérite l’amour et la compassion, et chaque personne mérite d’avoir le droit de vivre de la manière qui lui semble bonne. Nous sommes tous ensemble sur cette terre, et un peu de solidarité entre nous ne nous nuirait certainement pas.

    • Maxime décembre 3, 2011 à 05:37 #

      Pardonnez-moi pour les paragraphes fusionnés, il semblerait que les espace que j’ai fait sur Word n’ait pas été transféré lors du copier\coller. J’espère que cette erreur technique ne vous empêchera pas de lire ma réponse.

      • gulby décembre 16, 2011 à 14:21 #

        C’est une réponse très bien formulée, et le manque d’aération n’en gêne pas tellement la lecture. Je partage en grande partie cette façon de voir les choses. J’aspire à ce que plus de gens la partagent aussi, toujours dans le respect de sa propre foi. Tout comme on ne choisit pas d’être homosexuel ou hétérosexuel ou autre, on ne choisit pas d’avoir besoin ou non d’un soutien spirituel, peu importe la forme qu’il prend.

        Nous ne devrions jamais être condamnés pour ce que l’on est ou ce en quoi l’on croit, mais seulement sur nos actes… S’ils sont en désaccord avec les lois. (Bon, la parole limite vachement le sens, c’est stupide, j’ai l’impression de déclamer des trucs plats, et en plus je pollue les commentaires, mais soit… xD Pardonnez-moi !)

  55. Rasmus Mendeleive décembre 3, 2011 à 08:20 #

    Religion source infini de division. Guerre sainte, discrimination, abus de pouvoir, torture, accumulation de richesse, assimilation, croisades, protection de hauts gradés nazi pedophilie generalisée… La liste pourrait faire 200 pages sur les cruautés chretiennes ou autre culte sectaire a grande echelle. Soyez libre de cette pollution de l,esprit

    • eric décembre 4, 2011 à 22:29 #

      Je parle d’expérience personnelle. Jamais j’ai eu de problème avec ma foi devant des croyants d' »autres religions » comme vous dites. Un croyant est un croyant et c’est quelque chose qui nous rassemble tous avant qu’on ait chacun une perception de qui est Dieu. C’est pas un joli mot c’est ce que j’ai toujours expérimenté concrètement : toujours dans un pays à dominance juive, musulmane ou bouddhiste, le fait que je sois chrétien m’a valu l’accueil des gens. Jamais la moindre exception!!!

      Qu’est-ce que j’ai pu récolter par contre comme mépris et insultes pour ça venant d’athées! Ne serait-ce que sur cette page!

  56. Pich décembre 3, 2011 à 08:21 #

    Dans son livre « The Seat of the Soul », l’auteur Gary Zukav parle d’évolution. Oui, nous avons évolué…

  57. Londes décembre 3, 2011 à 15:36 #

    Depuis longtemp, il esr evident que la bible a ete manipule. Les hommes se sont transmis ces ecritures et ont mondifie beaucoup de passage. C’est pour cela que beaucoup ont des doutes sur ces ecritures, je respecte tout le monde quelque soit son opinion, religieu ou autre mais une question pourquoi toute les religions se font la guerre alor que c’est pour un meme dieu, la seule vrai religion c’est tout simplement la religion de dieu c’est de croire en son coeur, bien evidement en ayant eu une base sur l’encadrement de ce qu’on m’a appris. Je fais mon propre choix personel en disant qu’il existe en chacun d’entre nous, merci et que dieu vous benisse.

  58. thom décembre 3, 2011 à 15:41 #

    Je trouve ça intéressant de casser un peu le mythe du livre sacré.
    Je crois qu’il y a dans la bible, des choses intéressantes en effet cela peut donner un certain réconfort à des gens mélancoliques en quête de spiritualité.
    De plus je pense, que le danger n’est pas vraiment la bible, ou le coran, c’est l’interprétation que l’on en fait.
    C’est pour cette raison, je pense qu’il faut avoir un esprit critique avant de mettre son nez dans la religion. Notamment grâce à la philosophie, on peut construire un certain jugement, et de ne pas adhérer à toutes les thèses, « parce que c’est écrit » c’est-à dire savoir que tout les écrits ne sont pas une vérité absolue.

  59. Adele décembre 3, 2011 à 19:25 #

    Tous ces débats pour un dieu qui n’existe pas…

  60. Stephane décembre 3, 2011 à 20:44 #

    Dieu existe ou pas? Ce n’est pas important. Par contre, les religions ne sont aucunement d’essence divine, ca c’est certain! Comme les humains qui les ont créées, les religions sont imparfaites. Les livres sacrés de ces religions, comme les religions elles-mêmes, ne sont pas d’essence divine mais, des créations humaines et, comme les humains, ils sont imparfaits. Comme les humains, ils contiennent des contradiction. C’est une réalité que refusent souvent de voir les gens croyants. Pourtant, ca n’empêche pas de croire en un dieu, seulement de prendre les inventions humaines que sont les religions et leurs livres sacrés, pour des vérités absolues!
    Pour le charmant monsieur Poirier, vous n’êtes pas parfait mais, vous avez voulu défendre votre religion comme ce que vous avez percu comme une attaque alors que ce n’en était une, non pas contre la religion mais contre l’extrémisme religieux.
    Je crois sincèrement que vous auriez intérêt a lire comme il faut et a comprendre que la Bible, et le Nouveau Testament, ne sont pas la même chose. Que la religion catholique contient les deux, qu’il faut les lire tous les deux et, si vous le faites, arrêtez-vous a y lire une petite phrase qui vous aurait évité la honte de vous faire repdrendre comme vous l’avez été: « Celui qui voit la paille dans l’oeil du voisin ignore la poutre dans le sien »!

  61. Veronique décembre 3, 2011 à 21:17 #

    C’est bien beau tout ce bla bla sur la religion, mais on s’éloigne de l’essentiel. Honnetement, pourquoi se questionne t-on sur l ‘orientation sexuelle d’une personne? Pourquoi on se demande si une personne est gai? Est-ce qu’on se demande si une personne est  »straight » Est-ce que l’etre humain est stupide et insensible au point de chercher des réponses dans un livre quelqu’onque afin de répondre à une question qui, selon moi, ne devrait pas se poser. Nos jeunes se suicide, maltraitent d’autres jeunes et on est la a essayer de déterminer si c’est bien ou mal de faire l’amour avec une personne du meme sexe????? Est-ce bien ou mal d’etre un chien ou un chat?, Est-ce bien ou mal d’etre blonde, ou brune? Est-ce bien ou mal d’etre grand ou petit??? On ne décide pas de ces choses n’est pas? Blonde, brune, grand, petit, gai ou straight, il y a un etre humain derriere tous ces qualificatifs. Certaine personne sont bonne, d’autre non et cela peut importe avec qui on couche.

    V,
    de Montréal.

  62. Radha décembre 4, 2011 à 00:56 #

    Finalement, après avoir lu ces commentaires souvent constructifs, quelque soit nos croyances, l’important est de respecter les autres tels qu’ils sont. Religieux ou pas. Homo ou hétéros. Les déclinaisons des sujets de tergiversations sont tellement nombreux.

    Je ne suis pas certaine que ceux qui écrivent pourront convaincre ceux qui ne pensent pas comme eux, si le partage d’idées est possible sans agressivité, alors finalement, je crois que nous aurons tous gagné. Nous avons des différences, fondamentalement et pourquoi discuter du « qui a raison, qui a tord » puisque ce sont ces différences qui sont tellement enrichissantes.

    J’ai grandis dans un milieu religieux et je suis athée. J’ai hais les personnes bornées que j’ai rencontré et j’ai aimé ceux qui étaient ouverts. Tous les catholiques ne sont pas bornés et vice versa. Dans ma vie, j’ai privilégié une forme de spiritualité, une écoute de soi et essayer (car ce n’est pas toujours facile) de comprendre les autres et de les accepter, tels qu’ils sont.

    J’ai surtout tellement appris des gens « différents »…

  63. Stéphane Douville décembre 4, 2011 à 01:25 #

    J’ai toujours aimer les références religieuses !

  64. Yanick st-pierre décembre 4, 2011 à 09:20 #

    Bonjour ou bonsoir a tous, je sais que je ferai plusieurs faute et veuiller m’excuser, mais je tenais a dire ceci : deja la en vous obstinant chacun et chacune a corriger les fautes des autres montré(e) a quel point il est inutile de se battre pour arrêter les conflits sur terre. Pourquoi l’être humain a t’il besoin de juger,critiquer et Corriger les autres ? Vivre sa vie sans vouloir a tout prix l’herbe verte du voisin. C’est le seul moyen de vivre en paix. Aide ton prochain ne critique pas se qu’il fait montre lui la bonne méthode, ne cherche pas a lui prouver que tu a raison, car dans la vie nous avons tous tord. Apprendre et montrer, aimer, mais surtout respecter. La seul voie vers la paix ( ou vers Dieux ) est de vivre sa vie et laisser vivre les autres. Nous somme tous née et allons tous mourir, alors a quoi bon critiquer l’orthographe de l’un et de l’autre puisque, de tout façon, ce que vous dite maintenant sera oublier dans 1 ans ? Ce n’est que mon opinion, mais si vous voulez vraiment croit en quelque chose, et bien croire en vous meme. Arrêter de prendre la bible comme un livre de lois, car elle est, d’une façon ou d’une autre, seulement un livre d’histoire. La bible n’est qu’un outil nous permettant d’avoir un but ( celui d’aller au paradis). Alors que vous soyez contre ou pour l’homosexualité, vous avez le droit a votre opinion, cependant il s’agis tout simplement de garder vos commentaire blessant et mal intentionné pour vous.

    • Z décembre 5, 2011 à 17:15 #

      Donc, à défaut d’être tous d’accord, c’est le cloisonnement de la pensée qu’il faut suivre, le grand relativisme des opinions : tout est vrai, tout est faux, à chacun de choisir. Bah merde, à ce train là c’est « heureux les imbéciles » et vendons tous notre cerveaux sur e-bay.
      La critique est comme les armes, il faut la fourbir de temps à autre, sinon elle rouille et elle s’émousse, son maître perd en dextérité et en acuité.
      Deux prémisses fallacieuse dans votre raisonnement :
      1) sous prétexte de liberté individuelle de la pensée, vous invitez à ne pas se critiquer, j’aurais dit polémiquer (avec plus ou moins de maladresse selon les compétences de chacun), alors même que cet article vient donner un contrepoint à des religieux usant des médias pour diffuser leurs idées contre les libertés individuelles. Autrement dit, soyons « amour et laissons les loups dans la bergerie sans sonner l’alarme ». Je ne peux vous donner Raison sur ce point.
      2) dans la même veine, nous avons tous tord à un moment où un autre. Non, ou du moins, ce relativisme doit être lui-même… mis en contexte pour être vrai : certes, il est possible de plaider le relativisme des opinions, mais uniquement dans un cadre de pensée l’admettant. En dehors de ce cadre, que nous nommerons ici précisément comme étant scolastique (devoir défendre une thèse puis une autre, tels les docteurs de l’Église), ils faut pouvoir fournir des arguments de preuve de la véracité de de nos affirmations, c’est l’administration de la preuve de ce que nous adisons (si tant est que l’on soit dans une discussion portant sur la véracité d’un fait). Si je suis bien la polémique initiale, il me parait donc important de pouvoir affirmer la fausseté de certaines formes de pensées lorsqu’elles ont vocation à « l’affirmation d’une forme de vérité ». Autrement dit, puisque dans les alégations critiquées plus haut il est question d’affirmer qu’il est « bibliquement vrai » d’interdire l’homosexualité comme quelque chose de « naturel » ou fondant notre « humanité » (c’est le fond de tous ces débats de bondieuseries), alors nous nous devons de contrer ces arguments par la critique et d’affirmer, preuve faite : « bullshit, c’est seulement bibliquement vrai, pour le reste, gardez ça dans vos églises ».

      La critique est importante. Bon, flinguer sur l’orthographe est, je l’admets, bien bas et souvent l’indice d’un manque d’arguments de fond (dans la veine de « il est petit donc il a tord »).
      Pour le reste, ouvrir sa gueule lorsqu’on a quelque chose à dire me semble une nécessité irrépressible pour éviter la mollesse cérébrale et l’apathie congénitale de certains. Bisounours-land doit mourir.

  65. sandra décembre 4, 2011 à 15:54 #

    au lieu de vous noyer dans des ecritures ou dans les saintes paroles que l’on aurait pu vous inculquer pour en sortir que la creation de l’homme ne vient que du ciel , etudiez plutot la théorie de Darwin et vous comprendrez peut etre que la nature est la plus belle et la plus compétente des existances pour fabriquer par elle meme sans avoir besoin de quiconque et encore moins des cieux

    • gulby décembre 16, 2011 à 14:48 #

      Je ne suis pas catholique, et pourtant, j’admets que Darwin, au-delà du débat qu’il a suscité au sein de la communauté scientifique de l’époque, et des avancées phénoménales que nous avons eues depuis grâce à sa réflexion, j’admets, donc, qu’il semble que Darwin se soit trompé sur pas mal de points… Beaucoup de scientifiques réfutent maintenant la théorie de l’évolution, ou la repensent, sans pour autant accréditer la théorie créationniste.

      D’autres personnes, catholiques et croyantes, dont certaines se sont manifestées ici, sont aussi des gens cartésiens, comme Eric je pense, et aiment leur Dieu, pratiquent leur Foi, tout en ayant une distance critique au regard des éventuelles erreurs des transcriptions humaines. Et oui, on peut être croyant et cartésien, puisque « cartésien » vient de Descartes (arrêtez-moi si j’me trompe ?), qui lui même a démontré l’existence de Dieu (je n’approuve pas sa démonstration, mais c’est un fait qu’il l’a fait), mais a également défendu la thèse de l’héliocentrisme (le soleil est fixe et c’est la terre qui tourne autour), en désaccord avec l’Église de l’époque…

      Personnellement, je ne sais toujours pas de qui vient la création du monde. Dire que parce que les hommes se sont peut-être trompé en attribuant certaines choses d’une certaine manière à leur Dieu, c’est que Dieu n’existe pas, c’est un raccourci facile. Les scientifiques qui bossent sur le Big Bang et ce qui s’est produit avant ne sont pas forcément athée, et pourtant l’objet de leur recherche démontre à leurs yeux que la création du monde ne s’est pas faite comme c’est décrit dans la Genèse. Dieu pourrait tout aussi bien être dans l’anti-matière, une fontaine blanche, un « créateur » de matière, là où le trou noir la « détruit » (les termes sont limités parce que je crois que c’est bien plus complexe que ça, et que là encore, plusieurs théories s’affrontent…).

      Globalement, on peut bien croire ce que l’on veut, tant que l’on veut, pourvu que ça ne nuit pas aux autres… Je crois que c’est le message le plus souvent répété ici, parmi les commentaires…

  66. reia décembre 4, 2011 à 17:26 #

    Passons sur les fautes d’orthographe car la n’est pas le sujet….j’aime ton discours Yannick 😉 le sujet est plus porté sur la bêtise des personnes qui vous sorte une phrase d’un texte sans en connaitre la totalité,tout cela pour manipuler via les médias,les personne ne l’ayant pas lu non plus,j’appellerais cela de la propagande.Et là on a bien compris que cette journaliste était bien homophobe,voir même haineuse de ses personnes…Et donc j’espère que la réponse de l’auditeur lui est bien parvenu et même que les autres auditeurs l’ont entendu, pour qu’elle et tout le monde se rende compte de sa bêtise….Personnellement je suis contre les idées du créationnisme et des évangélistes américains,mais je n’irais jamais monter une propagande contre eux ou leur idées en utilisant un texte que je ne connais pas…bref…;-)

  67. Eo décembre 5, 2011 à 13:46 #

    Il est écrit : « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme », ce qui au sens strict n’exclut pas de coucher avec un homme…

  68. franc robitaille décembre 5, 2011 à 16:10 #

    bon puisque tout le monde s’enmerde avec des fautes d’orthographe je vais vous en donner un paquet comme ca vous serait occoupes gang qui n’a rien a fair de leur vie premierement on s’en fou que ca soie bon ou mauvauis baise et laisse baisser c’est ca le vraies commandement a part de ca tout est hypothetique de la science a la religion on sais rien .une chose est sur sur les regles de se reproduire c’est une femelle et un male pour ce qui est de baiser faitez ce que vous voulais si vous voulais changer votre cul pour un chandelier allez y. mais que deux personnes du meme sexe adoptent un enfant la ca va pas ..bon maintenant que tout est clair allez travailler.

  69. Jésus t'aime décembre 5, 2011 à 17:58 #

    Ici nous avons un texte assez intéressant. C’est pure discutions de théologique. La Bible dit-elle la vérité? Devons-nous faire mot à mot ce qui y est écrit? Devons-nous l’interprétée selon notre propre intelligence?

    Je pense que personne dans le monde peut dire détenir la vérité… Avant tout, il faut arrêter de se juger et de se battre pour une vérité qu’on ne maîtrise pas.

    Moi, je crois de tout mon coeur à l’autorité de la Bible dans ma vie, et qu’elle m’apporte à moi selon MA FOI, LA VÉRITÉ.

    L’ancien testament nous montre le récit de la naissance des Juifs et de la Loi de Dieu pour les Juif, c’est pas la notre. Dans l’ancien testament, les juifs étaient soumis à la Loi, car le « salaire du péché, c’est la mort », et Dieu ne négocie pas avec le péché. Il ne l’a jamais fais, Il ne le fera jamais. Qui sommes nous pour passer Dieu en jugement. Il suffit de regarder le monde pour voir à quel point nous sommes méchant l’un avec l’autre. Dieu ne négocie pas avec le péché.

    Le nouveau testament, c’est la nouvelle loi que nous apporte Jésus, fils de Dieu, lui-même envoyé par Dieu pour nous. C’est, il y avait des sacrifices, des femmes qui avaient leur règles et blabla… C’est la loi des Juifs.
    Jésus lui-même est venu accomplir la loi, et nous apprendre l’AMOUR. Pourquoi? pour inscrire la loi dans notre coeur.

    Aime Dieu de tout coeur, et aime ton prochain comme toi-même. Nous apprendre que le pardon est plus fort que la colère et la compassion plus forte que la vengeance. Nous apprendre que « le salaire du péché, c’est la mort, mais de don gratuit de Dieu, c’est LA VIE Éternelle en Jésus ». Crois en Jésus et tu auras la vie. C’est simple.
    Aujourd’hui même si, on fait pas, il suffit de demander pardon au nom de Jésus et, DIEU pardonne, car Jésus c’est l’agneau de Dieu, il s’est sacrifié, il n’avait rien fait de mal… Et le 3ème jour, il a vaincu la mort….. Jésus t’aime !

    Concernant l’homosexualité… Il faut arrêter d’utiliser la Bible pour haïr l’autre…. Le coeur de Dieu n’est qu’AMOUR.. Ce que je veux dire par là c’est Dieu aime l’homsexeuel mais PAS l’HOMOSEXUALITÉ. Dieu aime le pécheur pas le péché…. Alors je ne suis pas homophobe, mais je crois en la BIBLE, elle fait autorité dans ma vie… Et l’homosexualité, c’est un péché, et Dieu ne négocie pas avec ça. Pourtant Jésus est venu aussi apporter la vie à TOI peut importe qui tu es, ce que tu fais… Laisse toi toucher par son amour….

    Alors n’oublions pas que Jésus, c’est la vérité, le chemin, et la VIE….. Personne n’est assez bon pour oser juger l’autre….

  70. Sam décembre 5, 2011 à 18:16 #

    Sérieux qu’est ce qu’on en a à foutre des homosexuels? Si ils veulent baiser et s’aimer, laissez les faire! Ça change quoi dans votre vie? Arrêter de chercher des raison de les faire chier partout, surtout dans un bouquin qui date de plus de deux mille ans! Au pire, faite comme si vous ne les voyez pas et fermer la avec vos principes moyenâgeux!

  71. Corentin décembre 5, 2011 à 22:31 #

    c’est bien triste de ne pas s’autoriser d’ironies vis à vis de Dieu, vous êtes tous si sérieux que ça en devient effrayant ! SI Dieu est amour, alors il est aussi joies et rires. Suis je le seul à avoir vu de l’ironie à travers la lettre de cet homme ??

  72. Baptiste décembre 6, 2011 à 00:55 #

    J’aime le point de vue de Yannick, mais je vais me permettre d’aller un peu plus loin,

    Je suis d’accord qu’il faut relativiser la Bible, et prendre d’elle ce que l’on pense être bon.
    Celle-ci s’adressait aux hommes, et les hommes d’il y à 3500 ans n’ont plus rien à voir avec les hommes d’aujourd’hui. La société à changée. Et la religion aussi.
    La seule chose qu’il faut retenir de la Bible, ce que moi je retiens, c’est ce qui m’aide dans ma relation avec Dieu, et celle-ci se résume en un mot, aimer.
    Alors certes la religion n’est plus gage de pureté et on est bien aise de se faire juger par un religieux de nos jours, quand on voit ce qui a été fait au nom de le religion par le passé. Puis aujourd’hui encore avec ces histoires d’immoralité dans l’Eglise. Mais la religion c’est les hommes qui l’ont créé. Et comme les hommes elle sera toujours faillible.
    Cela ne change rien aux valeurs que celle-ci prône. La bible ne prône pas l’esclavage, elle instaure des règles à une époque où celui-ci est monnaie courante. Elle nous apprends et nous instruits sur ce qu’il se passait.
    Mais cependant, je pense que les valeurs de paix, d’amour, de respect (mais de chasteté aussi) sont toujours d’actualité. Comprenez bien, je ne suis pas pour l’homosexualité, mais je pense que les homosexuels sont une abomination et qu’ils méritent la peine de mort et le feu éternel, tout comme les femmes avortant, les violeurs, les pédophiles, Steve Jobs, Nicolas Sarkozy, Usain Bolt et vous tous bande de chacaux !!!! …

    J’ai pas résisté désolé… Mais plus sérieusement, je ne suis pas pour l’homosexualité et je ne compte cependant pas mes amis homosexuel, et je ne fais pas la différence entre eux et les autres. Je ne leur ai pas dis ce que je pense, et ne le dirais jamais s’ils ne le désirent pas. Et qui serais-je pour juger de ce que les hommes doivent faire, sachant qu’il existe des communauté chrétienne ET homosexuel. La vérité serait où ? On verra a la fin je pense. Mais même si j’ai mon avis sur la question, je me dis que l’affirmer comme ça, sans le moindre tact, n’est pas la meilleure des choses à faire. Donc la certainement très intègre femme de radio-télé à eu un petit coup de chaud en ne retenant pas ses mots.

    Ensuite, à tout les petits rigolos qui disent que Dieu n’existe pas, ne nous la faites pas, c’est prouvé scientifiquement ! C’est lui qui sponsorise le père Noël ! Et il est derrière vous en ce moment même.

    JESUS IS WATCHING YOU

    Baptiste (oui je sais, prénom de circonstance)

  73. Emmanuel décembre 6, 2011 à 00:55 #

    Tout d’abord, bonsoir.

    Je tenais à vous donner un conseil en toute amitié : avant de parler de ce que vous ne savez apparemment pas, vous devriez commencer par lire Kant, et puis (pourquoi pas ça fait jamais de mal) Pascal, Spinoza, Rousseau (qui soit dit en passant théorise la liberté qui vous permet de dire des bêtises sur ce forum). Vous gagneriez beaucoup en clarté, en pertinence, et en profondeur, enfin vous arrêteriez de raconter connerie après connerie si vous faisiez l’effort de vous frotter à un ouvrage vraiment fondateur.
    « Le sentier de la liberté est le seul où il soit possible d’user de sa raison dans la conduite de la vie ». Si vous aviez un tant soit peu d’amour propre, vous ne donneriez pas aussi ostensiblement votre liberté aux chiens en faisant un si piètre usage de votre raison (ô combien martyrisée sur cette page).

    Et puis une maxime pour commencer votre réflexion (oui oui ça va faire un peu mal à la tête au début, mais c’est normal) :  » vis ta vie de façon à ce que chacun de tes actes puisse être érigé en loi de l’univers ».

    « Le temps passe, y’a plein de philosophes, mais plus d’philosophie
    Fuck la fausse philo, vive la philadelphie  »

    PS: les deux premières citations sont de Kant. La troisième de MC Solaar.

  74. romain décembre 6, 2011 à 01:01 #

    C’est piqué à des dialogues de la série West Wing : http://www.youtube.com/watch?v=S1-ip47WYWc

  75. Myriam Guillot décembre 6, 2011 à 02:04 #

    Ha oui ! voilà 😉 Comme le dit Dominique B, on peut ne pas être d’accord avec une personne, tout en respectant une personne. Pour moi, respecter quelqu’un n’est pas de ne pas le juger dans ses actes mais plutôt de ne jamais le condamner dans ses intentions. Et de prendre tout ce qu’il y a de bon chez une personne parce que après tout, tout ce qu’une personne fait de bien, d’où qu’elle vient, croyant, non croyant, homosexuel ou non, ça appartient au patrimoine mondiale qui a été crée, non ? (à l’Humanité pour parler plus clairement :)]

    Salaam (Peace, Paix, Paz et je ne peux le dire que dans ces langues 😦 ] 😉

  76. MadHatter décembre 6, 2011 à 11:54 #

    Je pense que vous avez perdu de vue le sujet traité dans l’article dans tous vos salamalecs !
    C’est juste l’histoire d’une lettre qui est bien cool, qui remet les idées en place et qui va faire rougir de honte ou de gêne le visage de cette chère dame qui ose prétendre des conneries.

    Le reste on s’en tape.

  77. mobidyc décembre 6, 2011 à 12:52 #

    moi ce qui me fait rire ce sont les réflexions du style « l’homosexualité est contre nature ».
    mais LOL, en ce cas pourquoi les chiens s’enc…ent-ils ?
    et les singes aussi ?
    et bien d’autres animaux ?

    si on se réfère à la nature, l’homosexualité est présente, et pas qu’un peu.

    • Banderas décembre 18, 2011 à 18:15 #

      Rigoureusement exact

  78. Jean-Michel décembre 6, 2011 à 15:31 #

    @Domique Beaudet
    « De toute façon nous sommes conçus pour être avec le sexe opposé pas l’inverse« 
    Où avez vous trouvé cela ?
    Affirmation gratuite qui me donne froid dans le dos si elle était reprise par le président de l’Iran ou nos chers Talibans…
    @Marco
    Le porc transporte des maladies. Bien sûr, mais savez vous que le mouton a transporté dans le passé une maladie terrible et mortelle qu’on appelle la maladie du charbon ?
    Il n’y a pas si longtemps la maladie de la vache folle…

  79. Poteau boom décembre 6, 2011 à 21:00 #

    Merci pour cette lettre bien documentée.
    En revanche le commentaire de Mr pierre qui commence par une correction bien légitime est truffé de fautes d’orthographe. C’est dommage ! Ça me plaisait bien le « saigneur » écrit comme ça.

    Bonne soirée.

  80. xYohmx (Simon enfin bref comme vous voulez) décembre 7, 2011 à 05:16 #

    SI j’ai mis Saigneur c’était pour la blague hein… Au fait comme ça en passant… Parce que je trouvais aussi qu’il avais pas mal saigné sur la croix pour montrer à l’humanité à quel point il avait abandonné son statut divin…

    ahlala aucun humour vraiment…

  81. ggcriquet décembre 7, 2011 à 11:50 #

    Moi,je suis réconcilié avec Dieu,depuis que j’ai rencontré des copains à « David & Jonathan ». Oui je suis croyant et je respecte tout autant ceux qui ne le sont pas. Je n’ai aucune connaissance en théologie,mais je trouve toujours aussi débile de vouloir appliquer au pied de la lettre des textes vieux de plus de deux mille ans et que l’on a sorti de leur contexte de l’époque. Je crois simplement que le Christ (dans le nouveau testament) nous a laissé un enseignement sur l’Amour que nous devons nous porter les uns aux autres.Il est bien sur navrant et dramatique de voir qu’aujourd’hui encore des tas de gens qui croient détenir la Vérité,brandissent la Bible et poussent des tas de gens au désespoir (notamment les gays et les lesbiennes) Assez de tous ces discours de haine et de mépris,nous avons encore du pain sur la planche pour changer les mentalités dans la hiérarchie de l’église catholique et romaine où règne une hypocrisie quasi légendaire,car bon nombre de gens du clergé sont concernés par l’amour entre personnes de même sexe! Je n’ai pas pris le temps de lire toutes les réactions,c’est bien trop fastidieux,mais à l’évidence la religion est encore et toujours un sujet brûlant…et il en va de même pour l’Islam et le Judaïsme.J’arrêtes là et vous souhaite à tous et toutes de trouver l’apaisement au moment où nous nous préparons à fêter l’anniversaire de la naissance de ce Christ Sauveur qui nous transmet l’Amour Divin.Bonnes fêtes de Noël à vous tous et toutes

    PS: et pardonnez moi mes fautes d’orthographe,comme vous pardonnez aussi à ceux qui en ont fait…Lol

    • Banderas décembre 18, 2011 à 18:12 #

      jesus n’est pas né un 25 decembre,a la base ce jour celebre le retour du soleil(les jours rallongent.

  82. Godiche décembre 7, 2011 à 11:50 #

    « Non seulement dieu n’existe pas, mais essayer de trouver un plombier pendant le week-end » Woody Allen 🙂

  83. François décembre 7, 2011 à 12:09 #

    L’homme oublie parfois qu’il descend du singe et non du ciel.

    • Cawole décembre 16, 2011 à 17:09 #

      “Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination”

      Peut-être que ce que Dieu a voulu dire, c’est que c’est tout simplement impossible physiquement, l’homme n’ayant pas de vagin : ce serait donc une abomination de vouloir passer par un orifice inexistant. Ca saignerait, ça ferait mal… ce serait terrible !
      Peut-être qu’il a simplement voulu indiquer qu’en cas de rapport entres hommes, il fallait passer par le cul ? Et mettre ainsi quelques ignorants du fonctionnement du corps humain au courant de comment il faut faire en cas d’homosexualité entre hommes ?
      Croyant ou pas, tout est une question d’interprétation… Au fond, Dieu voulait peut-être tout simplement donner une indication par sympathie pour les gays?

      Ironie mise à part, et si on foutait la paix aux autres et qu’on les laissait s’aimer ? Ce qui compte, c’est l’amour, non ?
      En tout cas j’aime beaucoup l’ironie de la réponse à cette journaliste.

    • Sylvin décembre 18, 2011 à 08:17 #

      En fait l’homme ne descend pas du singe mais bien du poisson…

    • Nicho décembre 25, 2011 à 19:07 #

      je suis désolé de vous contredire, mais l’homme de descend ABSOLUMENT PAS du singe! faut se renseigner et se cultiver un peu avant de dire n’importe quoi! Mais bon, c’est dans le droit de tout le monde donc bon…
      Et Dieu est une entité en lequel beaucoup de personnes croient, et ca aide bien souvent ces personnes à mener une vie saine, ils sont heureux comme cela. Après, c’est sur qu’être homophobe à cause de la religion, c’est un peu extrême. Mais des extrémistes, on en trouve partout, il ne faut pas généraliser.

  84. Babidji décembre 15, 2011 à 23:30 #

    merci !

  85. lol décembre 16, 2011 à 12:30 #

    vous êtes marrants!!basant vos arguments sur des insignifiantes fautes d’orthographe ou quelques lapsus, vous êtes à plaindre!!(croyant ou athée ou autre délire)

  86. John, grand prêtre du monstre de spaghetti décembre 16, 2011 à 16:49 #

    Il existe une relecture de la bible, mise en statistiques, qui comptabilise le nombre de préceptes, commandements, récits qui sont misogynes, homophobes, racistes, incitent à la haine entre les peuples, ou plus généralement insupportable au regard de notre morale.
    L’auteur a aussi noté tous les passages grossièrement faux scientifiquement, ou qui se contredisent totalement.
    On y constate que ce bouquin est un ramassis de conneries, et que si on voulait l’expurger de tout ce qui ne nous apparaitrait « manifestement pas d’origine divine », on pourrait écrire un livre de oui-oui avec ce qui reste.
    Contrairement aux idées reçues, le nouveau testament est gratiné aussi (lire Paul ou les corinthiens) . C’est juste que l’ancien testament est un peu plus miné !
    Bref, on est au 21eme siècle, et il est grand temps de couper le cordon et de marcher sans la béquille foireuse de la foi.
    Je suis attéré de lire le nombre de com de plus ou moins croyants, et qui plus ou moins s’arrangent de fadaises écrites par des bédouins pas plus malins ni saints que vous, et qui croyaient (et écrivaient) que la terre était plate.
    Si à l’époque on avait besoin d’un ami imaginaire pour expliquer la création et la fin du monde, l’origine de la vie ou être rassuré sur ses pratiques ou ses penchants, ce n’est clairement plus la peine.
    Grandissez un peu, le père noël n’existe pas, la morale est d’origine génétique, le monde n’a pas besoin d’un dieu pour exister, vous ne serez ni récompensés ni punis…

  87. leduc décembre 16, 2011 à 22:57 #

    Moi j’ai toujours dis, les histoires de fesses ça sent mauvais =) et plus sérieusement, la preuve que toutes les formes de religions soit purement et simplement des sectes néfaste pour l’homme n’est plus a faire. Seul la science détient la vérité !!
    Point final et vous pouvez me reprendre sur mes fautes d’orthographe ou autre, ce n’est pas ce qui vous rendra moins idiot.

  88. jérémie décembre 17, 2011 à 18:27 #

    Et voilà ! Continuons à nous taper sur la gueule, chrétiens et athés, car visiblement on y met plus de coeur à l’ouvrage qu’à essayer de mieux vivre ensemble…

  89. Banderas décembre 18, 2011 à 18:09 #

    Ils devaient etre sacrement coincés du cul ceux qui on ecrit la bible et bien barré egalement pour balancer des horreurs pareils.suis content d’etre até.

  90. banderas décembre 18, 2011 à 18:45 #

    Slt,
    Prenons les choses dans l’ordre.
    La bible a été écrite par l’homme,on est bien d’accord,quand était l’objectif:
    – le pouvoir
    – l’argent
    – controler l’esprit humains
    Mais le bible c’est quoi,une sission du judaisme.
    En gros pour l’epoque c’etait une secte,lourdement sanctionné pour ceux qui la pratiquaient mais qui a reussi à percer dans le temps.
    Apres le livre a été remanié a mainte reprise en rajoutant ou en enlevent certaines choses.
    maintenant en ce qui concerne la teneur de cette ouvrage,on peut constater que le fond est bon mais malheureusement les derives se sont succedés,resultat on arrive a un truc homophobe,antisemite et misogyne.

  91. Johanne décembre 19, 2011 à 07:05 #

    C’est pas parcequ’on descend du singe qu’il fait y remonter!…Y ‘a pas pas dit votre  »DIEU » aussi  »Aimez vous les uns les autres »??? Que je sache lui était itinérant, quettait, était sans d’job et contait des histoires, tourjours entouré d’homme, pauvre Madeleine qui pendant ce temps passait pour la salope!…J’suis une chrétienne catholique qui pratique sa religion au jour le jour avec mes semblabes avec générosité et amour!..Peace!

  92. Désiré Rusovsky décembre 19, 2011 à 17:55 #

    Dommage qu’il n’y ait aucune citation du Nouveau Testament dans ce texte simpliste et archi-connu, cela lui fait perdre toute pertinence.

  93. Freakfred décembre 20, 2011 à 19:50 #

    « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination »
    Le problème est de coucher de la même manière, si on le fait d’une manière différente ça doit être bon, missionnaire pour les femmes levrette pour les hommes. C’est bon il y a plus de problème 😉

  94. Liraïs décembre 21, 2011 à 15:21 #

    Vous savez ce qui m’énerve avec ces débat futile ? C’est qu’ils mélange Bible, Dieu(x), et Religions. Honnêtement, il y pas mal de truc pas mal planqué dans tout les texte de la Bible, du Coran, et de Dieux sait combien de livre religieux. Le problème, c’est qu’ils appartiennent a une autre époque, et surtout, ne sont jamais a prendre au pied de la lettre.
    Personne ne prend les Confession de Rousseau en guide de conduite. Je vois pas pourquoi, c’est tout aussi intéressant.
    Les guerres n’ont jamais était faite pas des Dieux ou des convictions.
    Mais par des Humains Obtus fermé d’esprit.
    Je crois que nous somme tous d’accord la dessus.

    Plusieurs messages critique ce texte, l’accusant de dénigré une religion. Personnellement je n’ai pas lut de tels message, mais plutôt une critique sur des humain obtus, trop sure d’eux même.

  95. LucyL décembre 23, 2011 à 13:20 #

    Je trouve que c’est une excellente réponse. OR, moi je crois en Dieu et je suis totalement pour le mariage et l’adoption homosexuelle ! Et j’en connais un tas comme moi. Donc, s’il vous plaît les athés, n’en profitez pas pour nous ressortir le blabla lassant que la religion n’a fait que déclencher des guerres etc…. et de faire vos arrogants. On sait tous que ceux qui ont déclenché ces guerres n’avaient rien de Dieu en eux. « Tu ne tueras pas » > 10 commandements, mais surtout « tu respecteras ton prochain ». Perso, je ne pense pas que ceux qui ne croient pas en Dieu iront en enfer. On est en 2011, et je pense qu’on doit dépasser cette vision de la religion. Je pense (je dis bien JE PENSE) qu’on est croyant comme on est homosexuel et qu’on ne peut pas le changer. Après, croire en la religion c’est une autre histoire. Et pourquoi en 2011, on ne pourrait pas être homosexuel ET croire en Dieu ? PS : Pour ceux qui ne connaissent pas la Bible, ne vous permettez pas de dire que l’Ancien testament et le Nouveau testament c’est la même chose, merci. PS2 : Soit on a la foi soit on ne l’a pas. Soit on aime les filles soit on aime les garçons !

  96. M. Sanglier décembre 26, 2011 à 01:59 #

    Jesus était Homosexuel, il adorait les hommes! Ce nèst pas un péché

  97. ... décembre 27, 2011 à 17:10 #

    Et alors ? n’est-ce pas réconfortant de se dire que, peut -être, quelqu’un veille sur toi ? je pense que Myriam Guillot a très bien expliqué les problèmes de l’interprétation des écrits de n’importe quelle religion. Je ne vois pas pourquoi bannir des types de pensées seulement à cause de la mauvaise interprétation de quelques personnes plus ou moins au courants…

  98. Blouson Moto Cuir décembre 28, 2011 à 02:37 #

    Pourquoi ne pas respecter les convictions de chacun ?
    Le pourquoi d’autant de guerre dans le monde.

  99. Bob Muckensturm décembre 28, 2011 à 13:04 #

    Je vous rappelle la définition de « guerre de religion »:

    Conflit permettant de savoir lequel des belligérants a le meilleur copain imaginaire.

  100. hakimi décembre 30, 2011 à 13:50 #

    Votre « religion » est super chiante et opaque. On y comprend rien et cela prouve que c’est un esprit troublé; c’est à dire un simple mortel qui a écrit ce charabia.

  101. mickael janvier 2, 2012 à 05:25 #

    Personnellement, de se que j’ai lu, je suis plus ou moins d’accord avec certains d’entres vous. Se que je trouve aberrant c’est que l’on a un sujet sur l’homophobie et la pertinence de la réponse, et vous (certains), la seul chose que vous faites c’est chercher les fautes d’orthographes au lieu de saluer la réponse de Pierre et Gilles à cette présentatrice.Enfin bon , je félicite se couple pour leur réponse plutôt pertinente et avec beaucoup d’ironie (j’aaaaaaaaadore l’ironie, surtout quand il est employé avec grâce,diplomatie, second degrès le tout accompagné d’une touche de moquerie.)Bravo les mecs ! j’aurais tellement aimé voir la réaction et la réponse de cette présentatrice . 😀

  102. Arthur Forest janvier 3, 2012 à 01:37 #

    Ça à l’air tellement con comme ça.

    J’adore les commentaires des gens xD
    C’est un peu genre :

    « Et si elle dit « pouet », je l’égorge ou je la découpe pi je la poêle ? »
    Réponse :
    « Tant que la fumée du barbeuc fait pas chier les voisins, tu fais ce que tu veux ! »

    C’est assez absurde et drôle.

    Dieu, à l’heure actuelle, il est sur son nuage et il regarde en bas les cons qui se tapent dessus pour des conneries. Et il rigole comme un dingue. Il se tape des fous rires toute les deux secondes. En fait, être Dieu, ça doit être vachement chouette ! Il est le seul à pas pouvoir mourir de rire.

    J’me demande combien il est payé pour s’éclater pendant que les cons d’en bas se font la guerre. Mh …

    Arthur, un gay qui à présentement envie de baiser.

  103. mademoisellemv juillet 30, 2013 à 20:31 #

    Applaudissements respectueux et même clairement impressionnés pour cette magnifique réponse dans le plus pur style passif-agressif.
    Bravo aussi à Aaron Sorkin qui est le créateur et le scénariste de la série « The West Wing ».
    Tout ceci ne fait que confirmer que, plus que la tolérance, c’est l’acceptation qui est la solution, l’acceptation des différences humaines, l’acceptation du fait que les temps changent…

  104. lola août 22, 2013 à 18:45 #

    Quand vous aurez fini de vous jeter la première pierre, écoutez simplement le message qu’a voulu faire passer l’homme qui répondait à l’animatrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :